Erection en Abbaye : démarches et aboutissement

Mgr Belmas, archevêque de CambraiDéjà Mgr Belmas, évêque de Cambrai, qui tenait beaucoup à la présence de moines dans son diocèse, avait entamé des démarches pour l’érection du Prieuré en Abbaye. A cette époque, en effet, un prieuré était considéré comme une abbaye en formation, n’ayant pas encore atteint l’âge de la maturité.
Les démarches de Mgr Belmas en vue de l’érection en abbaye du Prieuré du Mont des Cats, n’ont pas abouti, entre autres à cause des événements de crise qui l’ont secoué pendant 5 ans.
Cardinal Giraud, archevêque de Cambrai Les Archevêques de Cambrai, dessin de Père Eugène Monument du Cardinal Giraud, cathédrale de Cambrai
Mgr Giraud, son successeur à Cambrai, reprit les démarches dès son arrivée en 1841. Il écrivit à Dom Stanislas, abbé de Sept-Fons et Vicaire Général de la congrégation. Le chapitre Général donna une réponse favorable, et envoya une supplique au Pape, afin qu’il érige en abbaye le Prieuré du Mont des Cats et celui de Val-Sainte-Marie. Mgr Giraud ajouta à la supplique sa propre demande. Les sources parlent d’un Bref du nouveau pape Pie IX daté du 30 juin 1847. Ce document doit avoir été détruit avec les archives de l’abbaye en 1918. Un autre document, postérieur, l’Instrumentum Erectionis, du 29 décembre 1847, charge le Cardinal Giraud d’opérer le changement au nom du pape.

L’érection en abbaye avait déjà été officialisée par l’élection abbatiale de Dom Dominique Lacaes qui eut lieu le 20 juin 1847, en présence de Dom Stanislas Lapierre, Père Immédiat du Mont des Cats.
Ainsi était consolidée, après 21 années d’efforts parfois laborieux, l’œuvre de Nicolas Ruyssen : la petite fondation est devenue une abbaye autonome, avec à sa tête un abbé élu parmi les moines de la communauté.

Les commentaires sont fermés.