Janvier 2008

Samedi 5 : Dom Armand Veilleux vient discuter affaires avec P.Abbé ; il vient accompagné d’un jeune profès de sa communauté, F.Dimitri, qui vient passer un temps parmi nous.
La Commission ad hoc vient d’être renouvelée aujourd’hui même : en plus du chantre (F.Paul) et du cérémoniaire (F.Laurent-Marie de Koutaba), élus d’office, deux sièges étaient à pourvoir par la communauté : ils ont été occupés par F.Christophe (sacristain) et F.Vincent.
Dimanche 13 : F.Félix a repris comme prévu l’avion pour Maromby, retour le 12 mai, lundi de Pentecôte. Ce veinard ne fera donc que passer d’un été subtropical finissant à un été nord-tropical commençant.
Lundi 14 : Mère Anne-Chantal de Chambarand vient visiter sa fille, Sœur Benedicta, notre très chère et précieuse couturière depuis que nous avons perdu F.Georges, cela fera bientôt deux ans.
Jeudi 17 : Après trois semaines de tranquillité à la maison, P.Abbé reprend la route pour un déplacement qui tient tout du rallye : sur un délai fixé à 10 jours, il doit descendre à Simiane (Aix-en-Provence), remonter à Belval, gagner Laval, passer à la Trappe, rejoindre Paris. De là, un avion le déposera à Prague (Tchéquie), d’où le supérieur de Novy Dvur l’emmènera dans son monastère avant de le conduire à Naši Pani visiter la fondation de Vitorchiano. À son retour à Roissy dans les temps prévus, P.Abbé trouvera qui l’attend fidèlement à l’avion Tony Elias, regardant libanais qu’il ramènera avec lui au Mont des Cats le samedi 26 avant minuit. À son retour, il nous donnera des nouvelles très heureuses des deux maisons tchèques, notamment de ses filles de Naši Pani, où 16 sœurs, dont 7 au noviciat, vivent avec leur aumônier, un religieux rédemptoriste de 75 ans, dans la future hôtellerie, actuellement seule construction disponible. Père Abbé a trouvé leur office très beau. 
Dimanche 20 : La fromagerie s’est attelée à l’astreinte redoutable de renouveler son agrément européen, qui remonte à dix ans. À cette fin, elle a embauché pour six mois une étudiante thaïlandaise de l’Institut Supérieur d’Agriculture de Lille, avec mission de suivre et de rédiger de A à Z le protocole de fabrication du célèbre Mont des Cats. Quant à notre nouvel hôtelier P.Korneel, il est pour 4 jours à Rome, chargé pour sa part de la gestion des finances de l’Ordre.
Lundi 28 : Dom Armand de Scourmont et Mère Benedict de Berkel, qui constituent avec P.Abbé le Bureau de la Conférence Régionale Centre-Nord Europe, viennent préparer avec lui la Conférence qui se tiendra à Cîteaux en avril prochain.
Mardi 29 : Seconde réunion d’abbés et d’abbesses à l’hôtellerie, motivée cette fois par la signature des statuts par les actionnaires des Éditions de Bellefontaine. À Dom Armand, déjà sur place, viennent se joindre Mère Myriam de Laval et, comme de juste, une délégation importante de Bellefontaine : Dom Jean-Marc, son cellérier F.Samuel et F.Gérard, le précédent directeur des Éditions ; sans oublier le propre staff de notre monastère, auquel s’est ajouté F.Philippe, devenu gérant des Éditions. Le soir au chapitre, Dom Jean-Marc et Mère Myriam nous feront prendre un bain de nouvelles de multiples maisons de l’Ordre, surtout africaines ; F.Gérard, quant à lui, qui se retrouve aujourd’hui Père-Maître de Tre Fontane à Rome, nous apprend que le 28 juin prochain verra l’inauguration du second millénaire de …Saint Paul, né à Tarse en l’an 7-8 et qui mourra martyrisé à Tre Fontane quelque soixante années plus tard.
Les troubles ethniques au Kenya pèsent lourdement sur nos frères de N.D. de Victoria, qui ont vu leur monastère squatté par 800 réfugiés des environs dont on a brûlé les maisons et que l’on cherche à mettre eux-mêmes à mal : femmes et enfants sont logés dans l’église, hommes dans les cloîtres, protégés par l’armée et la gendarmerie. Nous confions cette communauté à vos prières. Nous vous recommandons aussi l’âme de Cécile, sœur de notre Père Simon, décédée ce 14 janvier.
En lecture de réfectoire, après l’impressionnante biographie du professeur Jérôme Lejeune nous avons entamé : Dom Jean Pierre Longeat, Paroles d’un moine en chemin. Entretiens avec Monique Hébrard (Albin Michel, 2005).
Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2008. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.