Janvier

MERCREDI 2: Nous retrouvons F Bernard-Marie de retour du Val d’Igny. Il est accompagné de M. Iñès qui vient passer quelques jours en notre hôtellerie.
DIMANCHE 6 : C’est en ce jour solennel de l’Épiphanie que F Félix reçoit l’habit monastique de novice.

Prière sur Félix avant de recevoir l'habit de novice Frère Félix reçoit l'habit de novice

LUNDI 7 : Arrivée, vers l’heure de midi, de quelques supérieur(e)s de notre voisinage : dom Guerric, dom Manu de Saint-Sixte et sœur Christine des Bernardines d’Esquermes. Brève rencontre informelle avec M. Iñès et P Abbé.
La résidence où se trouve Fr. Marc entre dans une grosse période de travaux.  Les résidents sont donc relogés ailleurs, et Fr Marc se retrouve un peu plus près de chez nous, à l’EPHAD St François de Sales dans le nouveau quartier d’Humanicité, juste derrière l’hôpital Saint-Philibert de Lomme. Les premières visites qu’on lui a rendues là-bas ont conclu qu’il s’y trouve bien. Disons aussi que la maison vient d’être achevée et paraît bien agréable.
MARDI 8: Les frères étudiants du STIM, Michel-Marie, Pierre-André et Laurent, nous quittent au petit matin accompagnés de leur tuteur F Gilles pour leur session à Cîteaux ; retour au bercail prévu pour le jeudi 17.
Quelques heures plus tard, c’est au tour de nos hôtes supérieur(e)s de nous quitter ; P Abbé ainsi que  dom Guerric et  mère Iñès prennent la route pour Paris pour y passer 24 heures à l’occasion d’une rencontre de tous les supérieur(e)s des monastères français de l’Ordre (ce qui est une première!).
MERCREDI 9 : F Bruno emprunte ce matin le rail pour la Hollande, il y visitera l’un de  ses frères gravement malade et participera aux funérailles du fils de ce même frère, subitement décédé à l’âge de 35 ans.
DIMANCHE 13 : Pour clore les festivités de la période de Noël nous avons la joie d’accueillir notre Archevêque Mgr Laurent Ulrich. Après la grand-messe de la fête du Baptême du Christ, nous nous retrouvons tous en salle des coules pour offrir nos vœux à notre Archevêque et partager le verre de l’amitié. Nous écouterons, après l’office de None,  Mgr Ulrich nous relater avec entrain sa rencontre avec le pape à l’occasion de la visite ad limina à Rome des évêques français. Parmi les nombreux thèmes abordés: les divers modes de soutien au mariage, le dialogue avec l’islam, l’accueil des migrants, le statut des catéchumènes, le futur synode provincial de Lille-Arras-Cambrai, la place des laïcs…  .
P. Abbé et Mère Lucia - à Nasí PaníMARDI 15 : Départ en milieu de la matinée pour la Tchéquie de P Abbé qui rendra visite à la communauté de Notre Dame de la Moldau à Nasí Paní  (fondation de Vitorchiano), pour un double événement : l’érection de la fondation en prieuré simple le vendredi 18 janvier et, le lendemain, l’élection de sa première Prieure titulaire en la personne de Mère Lucia Tartara, Supérieure depuis la fondation.

LUNDI 21 : Le Père Paul Agneray, Vicaire Épiscopal et responsable de la Père Paul AgnerayFormation Permanente ainsi que des candidats au ministère presbytéral du diocèse d’Arras, vient nous donner sur deux jours trois causeries. Il aborde les thèmes suivants dans le cadre de « Diaconia 2013 » :  Diakonia et Église de France,  Les récits d’adieu (Jean 13-17) et  Le lavement des pieds (Jean 13:1-15).
MARDI 22 : F Paul rejoint en début de matinée son Helvétie natale; il nous en reviendra dans une douzaine de jours. Durant cette période, nous lirons tous les jours tous les psaumes de l’office des Vigiles.
MERCREDI 23 : Le soir, nous avons l’honneur de recevoir Monsieur le Maire de Godewaersvelde accompagné de plusieurs membres du Conseil municipal venus présenter leurs vœux de Bonne Année à la communauté et partager le verre de l’amitié.
LUNDI 28 : Signalons le bon passage du P. Peter Bowe, osb de Douay Abbey,  à l’occasion d’une expédition qu’il devait faire sur le continent.

En cette fin de mois de janvier et après une dizaine de jours de temps hivernal particulièrement tenace (nous avons pu relever plus de 20 cm de neige en certains endroits de notre parc), s’ouvre le chantier de ravalement des façades de notre préau, qui pourrait prendre pas loin de trois mois.

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2013. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.