Juillet 2011

VENDREDI 1 : Bernard Lemettre, premier diacre permanent du diocèse, est venu présenter l’œuvre du Nid « pour un monde sans prostitution », lancée par lui à Lille en 1975 mais fondée en 1937 par le curé de Clichy, une  paroisse déjà illustrée par un autre curé, St Vincent de Paul. Au nombre des changements de mentalité qu’implique le démantèlement de ce marché de l’argent, Mr Lemettre avance une loi parlementaire suédoise sanctionnant dès aujourd’hui les « clients » (La Suède est le seul pays européen à réaliser une quasi parité des sièges au Parlement – 48% de femmes).
DIMANCHE 3 : P. Abbé nous annonce l’embauche  à la cave à fromages de Servan, 48 ans. Dans un premier temps, il déchargera F. Guy de l’emballage, et, dans la suite, il prendra en charge le suivi de la production.
LUNDI 4 : Premier essai, annoncé assez tardivement, de « Plongée monastique », cette semaine : un jeune en a profité pour découvrir un peu de ce qu’est notre vie au monastère. Une équipe de frères s’est elle aussi mise en route pour l’accompagner.
MARDI 5 : P. Abbé et F. Jean se sont rendus sur la journée à La Trappe pour les funérailles de Dom Marie-Gérard Dubois et lui exprimer ainsi tant notre reconnaissance que notre attachement à sa communauté ; Dom Marie-Gérard, né à Lille en 1929, a été moine du Mont des Cats de 1947 à 1976 , où il fut demandé comme supérieur de La Trappe. D’une puissance de travail exceptionnelle, ses nombreuses compétences débordèrent largement le cadre de ses deux communautés successives : ce fut notamment le cas en ce qui concerne la liturgie et l’enseignement.
JEUDI 7 : F. Simon a reçu ce matin à l’hôpital d’Armentières une seconde prothèse de la hanche. A  la demande du médecin, F. Jean-Paul et F.Florent ont passé chacun deux nuits près de lui jusqu’à sa sortie. Depuis lors, il se porte bien mieux mais il a des problèmes d’alimentation et d’hydratation.
LUNDI 11 : Le transfert de nos Sœurs de Belval au Val d’Igny se rapproche de jour en jour, et les adieux également. Elles ont ainsi choisi la  St Benoît pour inviter les bernardines et les trappistes du diocèse de Lille à venir la fêter avec elles. Ce fut une bien belle journée, rendue plus mémorable encore par leur sens de l’hospitalité autant que par un grand jour d’été.
MARDI 12 : Au petit matin P. Abbé prend le TGV pour une visite  programmée chez les sœurs bénédictines de Simiane (Aix-en-Provence) en décembre dernier mais alors empêchée  par… les chutes de neige en Provence ! Cette fois, c’est au mistral qu’il aura à faire.
Quelques heures plus tard un autre TGV emmènera F. Laurent de Maromby en Forêt Noire chez les moniales de Lichtenthal, où il participera à une substantielle session de dix jours pour jeunes moines et moniales des deux Ordres. Et nous-mêmes nous recevrons deux soirées de suite  un enseignement  nourri dispensé par l’abbé Paul Agneray, du diocèse d’Arras, à partir d’une recension que les Cahiers Evangile lui ont demandé du dernier ouvrage de James Kugel (La Bible expliquée à mes contemporains, Ed. Bayard 2100), dont le conférencier a parfaitement épousé le style décontracté et familier. A lire !
VENDREDI 15 : A son retour de Simiane, où vivent à ce jour 12 Sœurs et 3 Frères,  P. Abbé nous dira y avoir retrouvé bien des traces du Mt des Cats, à commencer par la liturgie, et jusqu’à une grande tapisserie due au labeur priant de P. Sébastien.
LUNDI 18 : L’arrivée de notre nouvel Abbé général dom Eamon, accompagné de son secrétaire F. William,  a été saluée par un joyeux carillon suivi d’une entrée solennelle en procession dans notre église à l’Heure de Sexte. Dom Eamon nous consacrera pas moins de 4 jours, voyant tous les présents (26) et donnant le soir au chapitre des nouvelles de l’Ordre, plus particulièrement des 8 maisons qu’il a visitées au printemps dernier en Amérique du Sud, et dont l’enthousiasme et la ferveur des communautés à étudier et à vivre la tradition cistercienne l’ont frappé.
LUNDI 25 : La fête de l’apôtre St Jacques, qui est aussi celle de notre nouvel abbé,  méritait bien que nous la commencions  dès hier soir autour d’une fondue agrémentée  de moult interventions récréatives – « trop sérieux s’abstenir » –. Quant à ce lundi, il  fut évidemment chômé et nous donna même droit à  Invictus (2009) , film sur la première année de Nelson Mandela à la présidence de l’Afrique du Sud.
MARDI 26 : Comme il s’y prête chaque trimestre, ce dont nous lui sommes très reconnaissants,  Mr l’abbé André Polaert est venu passer la journée à l’hôtellerie afin de rencontrer les frères qui le demandaient. Service que notre fr. Jean-Pierre rendra à son tour à la fin de la semaine pour nos sœurs du Val d’Igny encore présentes à Belval.
JEUDI 28 : Non sans tristesse pour nous, quoiqu’avec la plus vive satisfaction pour lui, nous voyons s’éloigner notre Père Abbé pour une pleine semaine de retraite et, bien sûr, de repos, plus nécessaire encore.

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2011. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.