La brasserie et la fromagerie jusqu’en 1898.

Dans le projet de reconstruction de l’abbaye sous la direction de l’architecte Paul Destombes, il incluait dès ses premiers plans et vues cavalières, la reconstruction des ateliers et des bâtiments de ferme, à l’exception de l’aile des étables et de la grange de 1860.  Pour plus de clarté nous aborderons dans cette page l’historique des deux « industries » de l’abbaye au tournant du XXème siècle : la brasserie et la fromagerie.
En 1847 on installa la première brasserie ainsi qu’une petite forge.  Les bâtiments en bois avaient été achetés tout faits et installés un peu en retrait des bâtiments claustraux, derrière l’église abbatiale.  La fromagerie fut installée dans les mêmes conditions l’année suivante.
En 1870, le Prieur et cellérier Père Athanase décédait. Il fut remplacé comme cellérier par Père Albéric Leurèle, cousin de Dom Dominique Lacaes. Il accrut considérablement la ferme, rendit excellente la fabrication de la bière à l’usage de la communauté. Elle ne fut commercialisée que quelques années plus tard.
Père Albéric agrandit la laiterie et la fromagerie, qui devinrent dès lors les principales ressources de la communauté et permirent de cesser les quêtes.  Les photos que nous avons datent de cette première reconstruction des ateliers et des dépendances.
L'abbaye du Mont des Cats vers 1870, face Nord Gros-plan de la photo précédente : les premiers ateliers en dur, vers 1870 1870 L'abbaye face Nord Plan au sol 1875, après l'agrandissement de l'église Saint Constance et de l'hôtellerie
Sur les plans au sol que nous possédons et que les archivistes ont déchiffré, on peut se faire une idée de la disposition des locaux dans ces ateliers de production.
Le monastère vu face Nord, vers 1885 : l'agrandissement de la brasserie et la ferme Plan au sol 1885, après l'agrandissement de la brasserie 1875 gros-plan sur la nouvelle brasserie
Abbaye en 1890, avec le nouveau mur et la brasserie agrandie touchant presque l'église Plan au sol 1890, la brasserie encore agrandie avant le nouveau mur de clôture 1890 gros-plan la brasserie agrandie (différence de couleur de toit)
Sur la photo de 1885 on voit un bâtiment blanc de trois travées, qui est un agrandissement de la brasserie. Sur la carte postale de 1890, alors que le nouveau mur de clôture est construit, on constate que le bâtiment qui semblait être une verrue en 1885 a été rallongé vers l’Est et se rapproche de l’église abbatiale.  En ayant agrandi la brasserie de cette manière, la fromagerie avait davantage de place dans le bâtiment de l’ancienne brasserie, à côté de la forge.
Lorsque aujourd’hui nous descendons dans la « cave de la brasserie », nous y découvrons effectivement deux constructions différentes.  L’une est une cave toute en brique, une seule voûte sur toute la largeur.  C’est la cave du bâtiment de 1885.  C’est dans cette partie de la cave qu’a été installée la chaufferie pour l’aile Nord des bâtiments et pour l’église abbatiale.
Cave de 1875 avec escalier d'accès à l'autre cave Cave de 1875 avec la cellule de chaufferie aménagée et l'escalier d'accès Cave de 1890 avec son plafond caractéristique Cave de 1890 : à droite escalier vers l'autre cave, à gauche l'ancien escalier d'accès aux caves
L’autre cave a un plafond de rails métalliques avec des petites voûtes en briques entre les rails.  C’est le même type de construction de cave que les bâtiments construits en 1892-1895.  Le sol de la cave est plus haut que la cave voisine.  Aujourd’hui cette partie de la cave n’est pas utilisée, tandis que sur la dalle un parking a été aménagé.
1895 vue sur l'abbaye le pignon de bâtiment de la brasserie de 1883 1896 les bâtiments de la nouvelle brasserie sont bien visibles
En 1895, alors que l’église abbatiale a été bénie l’année précédente, Dom Jérôme Parent décide d’agrandir encore la brasserie.  Il réalise le plan de Destombes où la brasserie est rallongée vers l’Ouest et devant les anciens bâtiments fromagerie et brasserie.  Pour alimenter la brasserie et la fromagerie en vapeur et en énergie motrice, on construit dans leur prolongement une production de vapeur.  Cela explique la grande cheminée qui crache de la vapeur sur les vue cavalières dessinées par l’architecte Destombes.
Vue cavaliere 1898, dessin de l'architecte avant le lancement des travaux Vue sur les ateliers dans le projet Destombes de 1891 1898 Brasserie et fromagerie projet d'architecte avec legende

1896 Gros-plan sur la brasserie face NordUne fois la construction de la brasserie et de la fromagerie terminées, voici les photos du site.  Sur la photo en gros-plan nous voyons que les bâtiments de la ferme, qui se trouvent juste à droite de la cheminée, n’ont pas encore été reconstruits.

Vue générale Nord avec à droite le bâtiment de la BrasserieSur la carte postale ci-contre on remarque également que l’aile du bâtiment séparant la cour d’honneur de la cour de la ferme n’est pas non plus construite au moment de la prise de vue.

Regardons de plus près le résultat et la présence des moines dans ces nouveaux ateliers.
1898 le transport de la bière sortie de la brasserie (projet Destombes) Les frères brasseurs chargeant des fûts devant la nouvelle brasserie 1895 production de vapeur comme énergie et comme chauffage 1898 production de vapeur comme énergie et comme chauffage
1898 le travail dans la brasserie, dessin 1898 le travail dans la brasserie, autre dessin 1898 l'arrivée du lait collecté en bidons dans les fermes, projet Destombes 1898 travail dans la fromagerie, dessin

Une fois la construction de la brasserie et de la fromagerie terminées, voici les photos du site.

Les commentaires sont fermés.