Dom Guillaume Jedrzecjzak, 8ème abbé

Né à Somain (Pas de Calais) le 15 mars 1957, Bernard Jedrzecjzak fit une première expérience monastique pendant un an en 1976-1977 au Mont des Cats, avant d’entreprendre des études de droit à l’Université de Lille.

Il fait une année de coopération en Haute-Volta avant d’entrer au Mont des Cats le 20 août 1982 en prenant le nom de Frère Guillaume.  Après sa profession solennelle (le 20 août 1988), il est envoyé poursuivre ses études à Rome à l’Augustinianum.

Après la démission de Dom André Louf, Frère Guillaume est élu abbé le 18 décembre 1997.  Comme il n’avait pas été ordonné prêtre avant son élection, l’ordination sacerdotale et la bénédiction abbatiale lui furent conférées durant la même célébration, le 2 mai 1998.

Blason abbatial Dom Guillaume Dom Guillaume, décembre 1997

Durant son abbatiat plusieurs travaux de restauration et de réaménagement des bâtiments ont été réalisés.  En 1999-2000 la restauration de l’aile des bureaux et du chapitre, ainsi que du scriptorium; en 2004 la restauration de l’église avec chauffage par air pulsé, en 2009-10 la construction d’une nouvelle infirmerie.

Procession dans le cloître 1998 Salle du Chapitre rénovée Chantier de l'église 2005 Eglise abbatiale restaurée, 2005

Demolition hangar pour infirmerie 2009 Nouvelle infirmerie 2010 Visite de Dom Guillaume à la préfondation des Seychelles Notre Dame de l'Harmonie

Dom Guillaume a également participé aux démarches de notre maison-fille de Maromby en vue de l’ouverture d’une maison annexe dans les îles de l’Océan Pacifique : Notre Dame de l’Harmonie aux Seychelles.

Dom Guillaume JedrzejczakDom Guillaume a écrit trois livres :

Un peu d’huile pour ma lampe Méditations sur les évangiles (Anne Sigier 2004)
Sur un chemin de liberté Commentaires de la Règle de saint Benoît jour après jour (Anne Sigier 2006)
Traverser le Chant du Monde Les Évangiles et la Vie (Anne Sigier, 2009)

Dom Guillaume a présenté sa démission à l’Abbé Général qui devint effective le 20 août 2009.  Il est actuellement en Italie pour mener à bien une thèse de doctorat sur Saint Jean Cassien qu’il avait mise en chantier avant son élection abbatiale.

Les commentaires sont fermés.