Mars

Samedi 3 : Retour de notre frère Gilbert frais et dispo de son séjour à Orval.
Dimanche 4: Faute d’avoir pu venir en tout début d’année, Mgr Ulrich vient nous rendre visite en ce début de mois de mars. Il préside l’Eucharistie et nous parle après None de ce qui lui tient à cœur notamment tout ce qui concerne les jeunes : le sacrement de confirmation qu’il conférera à plusieurs centaines à la Pentecôte, le prochain synode qui leur seront dédié, avec l’espoir que tout cela pourra faire naître des vocations particulières. Ensuite, la réorganisation et le déménagement du séminaire avec tout ce que cela impliquera pour les séminaristes. Puis, le centenaire de la paix qu’il a mis sur pied à l’occasion du centenaire de la guerre 14 -18.Enfin tout ce qui touche au futur débat autour de la bioéthique auquel les chrétiens sont appelés à faire connaître leur position dans ce domaine. Bref, il y a matière à……………prier.
Lundi 5 et mardi 6 : Une petite équipe de 2 personnes – c’est encore moins que l’arche de Noé – s’immerge pour 48 heures en communauté en vue de réaliser une nouvelle vidéo sur « comment vit-on la vie monastique à l’abbaye du Mont des Cats » qui pourrait voir le jour avant la fin de l’année.
Jeudi 8 et vendredi 9 : C’est en toute discrétion qu’Anne Da Rocha et Gilles Darra, de la commission d’art sacré du diocèse travaillent sur place aux plans de réaménagement de notre église déjà envisagé depuis déjà  quelques mois.
Dimanche 11 : Pour beaucoup de nos contemporains, Rire et christianisme ne font pas bon ménage, voire même sont incompatibles. Peut-être changeraient-ils d’avis après  avoir vu, comme nous le faisons, une émission de KTO portant sur le sujet.
Mardi 13 et Mercredi 14 : C’est avec sa casquette de théologien moraliste que nous revient le Père Bernard Podvin. Il nous aide à approfondir le message spirituel et moral qui se cache derrière : Tu ne voleras pas, un des dix films du cinéaste polonais Krzysztof  Kieslowski qu’il a consacrés au Décalogue.  Mardi nous avons vu le film, mercredi Père Podvin le replace dans le contexte de  la société actuelle. Il y a de quoi prendre……
Samedi 17 Dimanche 18 : La fraternité des Parvis réussit sa première visite guidée « à l’Abbaye » de ce qu’elle peut montrer d’un « chemin de vie » au monastère aux personnes de passage sur le Mont durant le week-end.
Du dimanche 25 au 31 : Puisse chacun de nous  grandir « à la mesure du Christ » en cette Grande et Sainte Semaine où nous célébrons le mystère de la foi chrétienne par excellence.
Mardi 27 : « Le nombre des années 70, 80 pour les plus vigoureux » dit le psaume. Que dire alors de notre frère Pierre qui atteint en ce jour les 9 x 10 = nonante ans. Il nous fait la joie de partager quelques bulles pour fêter l’événement. Nous nous associons à la peine de Karine et de Joseph, gérants de l’Auberge en face de l’abbaye, pour le décès de Michel leur employé. Il était gravement malade et hospitalisé depuis un certain temps.

Quelle personnalité se cache derrière le chef spirituel de pas moins de 300 millions de fidèles à travers le monde, le premier d’entre les primats orthodoxes, le guide historique des chrétiens d’Orient ?  C’est ce que nous allons découvrir en écoutant au réfectoire la biographie Bartholomée apôtre et visionnaire de John Chryssavgis, Cerf 2016.

Ce contenu a été publié dans Chronique mensuelle 2018, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.