Chapitre 73 – Que la pratique de la justice n’est pas toute codifiée dans cette Règle

NOUS AVONS ÉCRIT CETTE RÈGLE pour qu’en l’observant dans les monastères nous fassions preuve d’une certaine honnêteté de moeurs et d’un commencement de réforme de vie.
Mais, pour qui se hâte vers la perfection de cette réforme, il y a les enseignements des Pères dont la mise en pratique conduit l’homme au sommet de la perfection.

Quelle page en effet, quelle parole d’autorité divine dans l’Ancien et le Nouveau Testament n’est pas une parfaite norme de vie pour l’homme ?
Ou quel livre des saints Pères catholiques ne parle pas clairement de ce par quoi nous parviendrons tout droit à notre créateur ?
Les Conférences des Pères, leurs Institutions et leurs Vies, et la Règle de notre Père Saint Basile,
que sont-elles sinon des outils de vertus pour des moines obéissants et de sainte vie ?

Tandis que pour nous, paresseux, de mauvaise vie et négligents, il y a de quoi rougir de honte.
Qui que tu sois donc qui te hâtes vers la patrie céleste, accomplis, avec l’aide du Christ, cette petite règle pour débutants,
alors, sous la garde de Dieu, tu parviendras à ces plus hauts sommets de doctrine et de vertu dont nous avons parlé ci-dessus.

AMEN !

 

1 mai
31 août
31 décembre

Cette entrée a été publiée dans La regle de Saint Benoit. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.