Chapitre 63 – Du rang dans la communauté (suite)

LES PLUS JEUNES AURONT donc des égards pour leurs anciens, les anciens auront de l’affection pour les jeunes.
Quand ils s’interpelleront, nul n’en appellera un autre par son seul nom,
mais les anciens appelleront les plus jeunes « frères » et les plus jeunes appelleront leurs anciens « nonni », ce qui traduit la déférence due à un père.

Parce que l’abbé est considéré comme tenant la place du Christ, on l’appellera « dom » et « abbé », non pour sa suffisance, mais par déférence et amour pour le Christ.
L’abbé doit y penser et se montrer digne de tels égards.

Où que les frères se rencontrent, le plus jeune demandera la bénédiction au plus ancien.
Au passage d’un ancien, le plus jeune se lèvera et lui cèdera son siège. Le plus jeune n’aura pas le front de s’asseoir si son aîné ne l’en prie,
pour que se réalise ce qui est écrit : « Ils se préviendront d’égards les uns les autres ».

Les petits enfants et les adolescents prendront leur place en bon ordre, à l’oratoire et aux repas.
À l’extérieur et en tout lieu, ils seront sous stricte surveillance jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de raison.

 

19 avril
19 août
19 décembre

Cette entrée a été publiée dans La regle de Saint Benoit. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.