Mars 2011

MARDI 1er : P. Abbé se rend pour un rapide passage dans la maison-fille de Frattocchie avant d’en remonter le jeudi et passer la journée de samedi dans l’autre maison-fille de Tilburg (Pays-Bas) avec F. Bruno comme interprète. Ce samedi était le 130ème anniversaire de leur fondation. Pour P. Abbé, ce fut une découverte de leur communauté, peu nombreuse mais internationale et même intercontinentale.
MERCREDI 9 : Sr Christine, cistercienne bernardine d’Esquermes, est à nouveau dans nos murs, disponible pour les frères qui souhaiteraient la rencontrer. Elle nous raconte de l’abondance du cœur les semaines qu’elle a vécues à Ho-Chi-Minh-Ville (l’ancienne Saïgon) avec les trois sœurs d’Esquermes qui y habitent depuis juin dernier. Ses impressions premières : d’abord la pluie incessante et plus encore la marée humaine qui remplit les rues de cette métropole de neuf millions d’habitants ; mais aussi la foi bouddhiste, la ferveur des chrétiens et la gentillesse des voisins à l’égard des nouvelles venues.
VENDREDI 11 : A l’heure du chapitre, nous nous retrouvons tous en salle S. Bernard pour échanger nos impressions sur la retraite qui s’est achevée lundi et dont tous semblent heureux.
SAMEDI 19 : L’après-midi de cette S. Joseph, nous voyons le film « Des hommes et des dieux ». Les frères qui le souhaitaient ont partagé leurs impressions, très positives, le soir, à l’heure du chapitre. Mardi soir : prolongations avec l’un des « bonus » du DVD qui donne quelques interviews des familles ou des amis des frères de Tibhirine, ainsi que de D. Armand Veilleux.
DIMANCHE 20 : « Votation » ! …sur l’état revu et corrigé par les groupes de communauté et le conseil pastoral du rapport de maison à fournir en vue du prochain chapitre général.
LUNDI 21 : Conférence régionale « Centre-Nord-Europe » pour P. Abbé qui se tient à Brialmont (Belgique), sous un heureux soleil de printemps. Puis il va à Frattocchie où se réunit pour la première fois une petite commission d’aide dont font partie M. Rosaria (Vitorchiano) et D. Patrick (Sept-Fons).
MERCREDI 23 : Le P. Franck Dubois, père-maître des dominicains de Lille en séjour à l’hôtellerie avec trois de ses onze jeunes profès étudiants, nous donne une conférence fort vivante sur le sujet de thèse auquel il travaille et qui est consacré à Grégoire de Nysse. Non point à sa mystique mais à sa métaphysique de l’union du corps et de l’âme après la mort. Sa verve enjouée excella à nous rendre à peu près facile ce qui eût dû paraître indéchiffrable.
DIMANCHE 27 : L’état de santé de notre doyen, Fr. Aimable, 97 ans, préoccupant l’infirmier et le médecin ne pouvant monter chez nous en raison d’une course cycliste qui bouclait tous les accès, c’est une ambulance qui descendit finalement notre frère aux Urgences de l’hôpital d’Armentières. Il en revint le soir même avec pour unique prescription médicale son visa de sortie, qui se révèle toujours le meilleur des médicaments qu’un moine puisse recevoir.
MARDI 29 : C’est à ce coup l’infirmier en personne, F. Gilles, qui doit bénéficier du même hôpital pour l’enlèvement d’un ongle incarné compliqué d’une infection.
JEUDI 31 : Christophe Henning, en compagnie de Monsieur Pierre Laurent, neveu du frère Luc, est venu présenter au magasin l’ouvrage du P. Jean-Marie Lassausse, ouvrage auquel il a collaboré et qui a obtenu le Prix 2011 des libraires religieux.

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2011. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.