Janvier 2004

Jeudi 1er janvier – La Nouvelle Année est venue à nous revêtue d’une blancheur de neige, comme pour mieux honorer la Mère de Dieu à qui est consacrée la solennité de ce jour. Après tierce pourtant, c’est le feu qui prit à la crèche du narthex, sans autres dégâts heureusement que la crèche elle-même. Après le repas de midi, nous nous sommes retrouvés en salle des coules pour les congratulations de la Nouvelle Année en partageant de délicieuses sucreries libanaises rapportées de Saint Sauveur par P. Abbé.
Samedi 3 janvier – Tôt ce matin, P. Abbé affronte la route glacée pour participer, à Tilbourg, aux funérailles de Dom Cyprien, ancien abbé, décédé la veille du jour de l’An. Dom Manu de Saint Sixte faisait la route avec lui et tous deux sont rentrés en fin d’après-midi.
Dimanche 4 janvier – Le soir, notre P. Robert attendait que sonne l’exposition du Saint Sacrement en priant à genoux au banc des infirmes ; soudain on le vit se lever et tomber de tout son long, sans un cri : notre regardant médecin, F. Michel-Amand, ne put rien faire que constater la mort foudroyante. P. Robert est mort en priant ! Il aurait eu 84 ans le mois prochain et depuis plusieurs semaines son état de santé prêtait à inquiétude.
Mardi 6 janvier – Avec la délicate attention que nous lui avons toujours connue, P. Robert a suspendu pour ses funérailles la pluie qui menaçait et nous a offert un temps fort doux pour la saison. Une grande partie de sa nombreuse famille avait pu se joindre à la communauté.
Mercredi 7 janvier – Dom Korneel de Tilbourg est arrivé pour nous donner la retraite annuelle, qu’il a choisie de faire porter sur les Récits d’un Pèlerin russe et la prière de Jésus. L’hôtellerie est fermée, l’église entièrement laissée à la seule communauté, le travail à mi-temps et les conférences passionnantes ; bref tout est réuni pour nous assurer une semaine qui passera trop vite.
Mercredi 14 janvier – Dom Marie-Gérard, abbé émérite de la Trappe, attendait impatiemment à Belval que prenne fin notre retraite pour venir nous saluer. En nous adressant la parole au chapitre, il commença par nous exprimer son bonheur de n’avoir plus à en faire ! Dès le lendemain il s’en retourna à Belval, non sans emmener avec lui F. Louis-Marie, qui le remplacera une semaine durant pendant la fermeture de l’hôtellerie des Sœurs et de la nôtre. Ce même jour au soir, F. Laurent nous a fait grand peur en s’offrant un bel arrêt cardiaque. Le Samu l’évacua au plus vite sur l’hôpital d’Armentières, qui le gardera en étroite observation quelques jours.
Jeudi 15 janvier – F. Titus, grand profès d’Achel, vient passer quelques mois en communauté. Et au chapitre du soir, F. Gilles nous présente un état des transformations à venir à la fromagerie. La première sera de remplacer les bacs de lavage des moules, qui ne donnent pas satisfaction, par un tunnel ; la seconde sera d’améliorer encore la chaîne de fabrication, en l’allongeant au départ et à l’arrivée, pour diminuer le nombre de frères et soulager les travaux pénibles.
Vendredi 16 janvier – P. Abbé et F. Yves prennent tous deux l’avion dans deux directions différentes : F. Yves pour Altbronn en Alsace et P. Abbé pour Saint Sauveur au Liban, où F. Philippe l’accueillera avec la joie qu’on lui connaît. P Abbé nous reviendra via sa maison-fille de la Fille-Dieu, puis la maison-mère de Tamié où il doit participer le lundi 26 à l’élection abbatiale.
Mercredi 21 janvier – En cette semaine de prière pour l’unité des chrétiens, nous avons fait connaissance autrement avec notre second médecin, le Dr Richard Andrzejewski, membre d’une Église évangélique. Il nous a partagé son histoire et celle de sa foi, son souci œcuménique aussi, qui se traduit, entre autres, par un groupe de prière qui se réunit tous les 3ème vendredi du mois.
Mardi 27 janvier – Mission accomplie, Dom Victor dûment élu et installé en notre abbaye-mère, P. Abbé s’enfuit du col menacé par une nouvelle tempête de neige. Celle-ci le devancera cependant à Roissy et annulera son avion du matin. Il nous rentrera en fin d’après-midi. Ce même jour, F. Joseph de Saint Sauveur est opéré de la hanche à St Philibert.
Jeudi 29 janvier – Les producteurs de lait se réunissent à l’Auberge autour de F. Gilles et de deux intervenants de Danone. P. Abbé et F. Bernard-Marie y font une brève apparition pour les remercier de leur longue coopération. A partir du 1er avril, nous achèterons le lait directement à Danone.
Samedi 31 janvier –
Dom Olivier de Cîteaux nous fait l’honneur d’une halte chez nous pour rencontrer F. Gérard et la communauté. Il nous quittera le lendemain, après avoir présidé la grand-messe.

Ce contenu a été publié dans Chronique mensuelle 2005. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *