Février 2004

Dimanche 1er février – Dom Olivier de Cîteaux était notre hôte ce week-end ; en le reconduisant à la gare, P. Abbé en a profité pour s’attarder à l’hôpital près de notre jeune frère Joseph de St Sauveur, qui a subi en début de semaine une opération à la hanche.
Lundi 2 février – Notre évêque auxiliaire, Mgr Brunin, fait sa retraite à l’hôtellerie.

Comme l’an dernier, la fête de la Présentation fut l’occasion de rassembler au monastère les religieuses et religieux de la zone pastorale. L’Eucharistie, célébrée à l’heure des vêpres, connut donc une affluence inhabituelle en cette saison. Cérémoniaire aussi bien que monteur de la sono sont heureusement rompus à de tels exercices.
Mardi 3 février – Dans le courant de la journée, F. Laurent a fait une nouvelle insuffisance cardiaque ; cette fois, il reviendra de l’hôpital lundi 9 avec une pile au cœur.
Mercredi 4 février – L’évêque de Créteil, Mgr Labille, venu passer la journée avec ses prêtres, a présidé le soir l’impressionnante concélébration.
Mardi 10 février – F. Jacques s’absente pour une longue session du S.T.I.M.- bac chez les bénédictines de Bayeux (Calvados).
Mercredi 11 février – P. Abbé participe à Paris à la Conférence des Supérieurs Majeurs de la région Nord. Toute la journée il y planchera sur l’art des arts : l’exercice de l’autorité. Quant à F. Bernard-Marie, il est allé conduire à Clairefontaine F. Gérard, jeune profès de Cîteaux qui, durant son séjour de six mois en communauté, s’est montré fort précieux pour soutenir les premiers pas de nos trois étudiants anglophones de Victoria.
Samedi 14 février – F. Francis prononce au chapitre sa première promesse d’oblat de la communauté. Que le Seigneur achève en lui ce qu’il a si bien commencé.
Vendredi 20 février –
Journée de grand envol pour la voiture abbatiale, chargée de 5 passagers. Premier arrêt à Charleroi : pour y mettre dans l’avion P. Abbé et F. Albéric-Marcel, tous deux en partance pour Rome à la rencontre de Dom Jean Chrysostome de Maromby, qui séjourne dans la Ville Éternelle pour une session offerte à tous les jeunes supérieurs. Ils rencontreront également F. Edmond, doctorant à l’Institut Oriental. La seconde et dernière étape à Tamié où nos FF. Christophe et Vincent, accompagnés de Sœur Marthe, conseillère de la Mère Générale des bernardines d’Esquermes, représenteront la communauté à la bénédiction abbatiale de Dom Victor, ce samedi 21 février. P. Abbé les y rejoindra le lendemain matin dans la voiture de la Fille-Dieu, venue le cueillir à l’aéroport de Genève, après son passage dans la Ville Eternelle. F. Albéric-Marcel ne rentrera de Rome que lundi 23, après avoir profité d’une petite rallonge touristique dans la ville des Papes.
Lundi 23 février –
F. Bernard-Marie est parti ce matin suivre à Rome une session de formation pour formateurs monastiques. Ils y seront 30 moines et moniales regroupés du monde entier, dont 9 trappistes cisterciens, tous anglophones sauf lui, ce qui n’est pas pour lui faire peur. Il retrouvera au nombre des enseignants des visages familiers, tels ceux de Mère Josephine-Mary, Dom Armand Veilleux, Michaël Casey. 
Mardi 24 février –
P. Abbé est allé reprendre F. Gérard à Clairefontaine et tous deux sont revenus le lendemain moyennant un crochet à Roissy, où ils ont cueilli à l’avion nos FF. Marcellin et Étienne de Maromby. F. Marcellin séjournera un an, le temps de devenir un boulanger accompli, et F. Étienne 3 ans, pour son studium. Leur passage du bel été malgache à notre neige hivernale s’est montré un peu rude.
Vendredi 27 février –
Au terme de sa retraite à Clairefontaine, F. Gérard part pour un stage à Simiane, où ses dons artistiques autant qu’une santé encore fragile trouveront un encadrement plus heureux, ainsi que nous le lui souhaitons de tout cœur. 
Samedi 28 février –
C’est le sabbat, le jour le plus tranquille de la semaine pour voyager en Israël. P. Abbé, qui doit se rendre à Latroun pour y traiter des affaires de St Sauveur en même temps qu’y prêcher la retraite de la communauté, s’envole donc pour Tel-Aviv accompagné cette fois de F. Michel – les archanges ne voyagent que par la voie des airs – Tous deux reviendront de concert le sabbat prochain.

 

Ce contenu a été publié dans Chronique mensuelle 2005. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *