Avril 2004

Jeudi 1er avril – Après de longues études d’approche, nous avons cédé aux usines Danone notre aire de ramassage du lait ; en retour nous sommes approvisionnés dans des conditions qui comportent plusieurs avantages, entre autres celui de réceptionner le lait dès 9 heures du matin. Et pour faire bonne mesure dans les bonnes nouvelles, F. Sébastien nous est rentré d’hôpital ce jour même, jour de ses 89 ans ! Il est un peu tremblotant, ce qui n’a rien de nouveau et ne l’empêchera nullement d’achever l’embellissement de l’allée de la grotte qu’il a si bien commencé.

Samedi 3 avril – Jour faste : F. Bernard-Marie nous revient de Rome pour un trop bref week-end. P. Abbé l’y a engagé pour pouvoir donner l’habit de novice à F. Matthieu. Désormais la communauté s’égaye d’une jeune pousse printanière.

Dimanche 4 avril – Chaque année, la célébration des Rameaux se fait plus simple et plus parlante. Cette fois la communauté s’était regroupée sous l’allée des tilleuls, face au grand perron de l’église et le dos comme appuyé contre le demi-cercle de l’immense horizon. Le temps, quoiqu’un peu éventé, était sec et rien n’a semblé trop long.

Lundi 5 avril – On s’en va en pleurant, on s’en vient en chantant… P. Abbé s’en va donc reconduire son Père-Maître à l’avion de Rome, pour s’en revenir avec Dom Jean Chrysostome, arrivé dans le même temps par l’avion de Tananarive. Le jeune supérieur malgache restera chez nous deux semaines, après quoi il s’envolera pour l’Angola où l’attend la conférence de la « Région » africaine, raison de son déplacement. Nous sommes heureux et fiers de revoir supérieur celui que nous avons été nombreux à connaître étudiant de notre Studium.

Mardi 6 avril – F. Bertrand, originaire de la Loire-Atlantique, part visiter ses parents et les entourer un peu à l’occasion d’une intervention chirurgicale lourde que subit aujourd’hui son papa. Il en reviendra jeudi, heureux et plein d’espérance. Le même jour au soir, P. Abbé participe à la messe chrismale à la cathédrale de Lille.

Dimanche 11 avril – Les jours saints auront connu une affluence record, tandis que les célébrations liturgiques nous apparaissent chaque année plus belles et plus heureuses, pour ne rien dire de la décoration du cierge pascal et de la croix de l’autel.

Lundi 12 avril – Dans l’après-midi nous arrive la bonne figure rayonnante de notre F. Philippe, actuellement détaché à Saint-Sauveur ; nous le garderons quelques semaines.

Mercredi 14 avril – Empruntant le chemin des cloches de Pâques, P. Abbé et Dom Jean Chrysostome sont allés rencontrer à Rome notre Père Général ainsi que F. Edmond et bien sûr F. Bernard-Marie, pour s’en revenir aussi vite le lendemain après-midi. Ce même jour, à l’office des vêpres, deux grands gaillards encadraient dans les stalles F. Philippe, deux regardants bosno-croates, Ivan et Igor, qui profitent de son séjour en France pour voir d’un peu plus près une communauté trappiste. Ils resteront une semaine.

Jeudi 15 avril – F. Titus, grand profès d’Achel, arrive au terme de son congé de 3 mois et doit prendre le chemin du retour. Jamais nous n’aurons connu en communauté frère plus silencieux et effacé.

Vendredi 16 avril – Dom Jean Chrysostome fait une rapide escapade en Avignon pour y rencontrer l’œnologue qui est allé aider la communauté de Maromby en février dernier.

Samedi 17 avril – Il est temps de penser au délégué de la communauté qui accompagnera P. Abbé à la conférence régionale ce lundi 26 : et c’est F. Pierre qui a été élu.

Dimanche 18 avril – Nous fêtons une dernière fois Dom Jean Chrysostome en terminant le repas du soir en salle des coules, autour de sucreries libanaises rapportées de Saint-Sauveur par F. Philippe. Occasion pour le jeune supérieur malgache d’illustrer à nouveau son beau nom de ‘bouche d’or’ en laissant parler son cœur. Dans l’après-midi, ceux qui le voulaient avaient pu regarder un documentaire sur l’Ile Maurice; en effet, ce n’est un mystère pour personne que nos frères de Maromby, à l’étroit dans leur monastère, cherchent un lieu où essaimer. Demain lundi, nous visionnerons pareillement un court métrage sur Novy Dvur, la fondation de Sept-Fons en Tchéquie.

Lundi 19 avril – P. Abbé conduit Dom Jean Chrysostome à Roissy pour être sûr que ce dernier pourra s’envoler pour la RAFMA, qui a lieu en Angola, malgré le fait qu’il n’ait pas de visa. F. André-Louis subit ce jour, au C.H.R. de Lille, l’opération de la cataracte. Il rentra dès le lendemain.

Mardi 20 avril – Le soir, arrivée de F. Bénigne, jeune profès jordanien de Latroun, empêché par des problèmes de visa de rejoindre son monastère.

Mercredi 21 avril – F. Philippe ramène à l’aéroport les deux regardants bosno-croates et continue par un tour des donateurs de Saint-Sauveur.

Vendredi 23 avril – P. Abbé est à Igny pour la visite bimestrielle de la commission d’aide. Il nous rentrera samedi en début d’après-midi.

Lundi 26 avril – Accompagné de Mère Janine de Belval et de F. Pierre, P. Abbé rejoint l’abbaye de Tilbourg où s’ouvre ce soir la conférence régionale Centre et Nord-Europe.

Vendredi 30 avril – Grâce à Père Firmin, la communauté s’honore de compter à partir d’aujourd’hui 4 nonagénaires. Ce jour aussi, F. Vincent conduit F. Bénigne à l’avion pour la Jordanie d’où il nous reviendra dès que ses papiers seront en règle.

 

Ce contenu a été publié dans Chronique mensuelle 2005. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *