Les cloches de l’église

La première cloche de l’église fut fondue en 1834. Elle porte les inscriptions suivantes :  » J’AI ETE NOMMEE CHARLOTTE MATHILDE PAR Mr. CHARLES DU TERTRE COMTE D’HUST ET DU St. EMPIRE CHEVALIER DES ORDRES ROYAUX ET MILITAIRE DE St. LOUIS DE LA LEGION D’HONNEUR, OFFICIER DE CELUI DE GUILLAUME DES PAYS BAS ET PAR Mlle. CHARLOTTE FLAVIE DE GUISTELLES COMTESSE D’HUSTE ET DU St. EMPIRE. PERE NIL PRIEUR DU MONT DES CATS. 1834  » Au bas de la cloche, d’un côté, une Vierge à l’Enfant. De l’autre, un emblème comportant une cloche (qui doit être la marque du fondeur). Il s’agit de la  » petite  » cloche, qui sonne le  » premier coup  » des Offices.  » Charlotte Mathilde  » : ce sont les deux prénoms de l’aînée des princesses royales d’Angleterre à qui Monsieur Ruyssen donna des cours de dessin : la Princesse Charlotte Mathilde d’Angleterre.

Monsieur du Tertre, quant à lui, était un bienfaiteur du monastère. La seconde cloche, date de 1894, et porte les inscriptions suivantes :  » +DATA A RRmo. PATRE SEBASTIANO, ABBATIS GENERAL CISTERCIENSIUM REFORMATORUM. NOMINOR DOMINICA SEBASTIANA, HIERONYMA. + DIE 20 JULII 1894  » Au bas de la cloche, d’un côté, un Christ en croix, de l’autre, un cartocuhe portant l’inscription :  » FONDERIE de CH. DROUOT A DOUAI (NORD)  » Il s’agit de la  » grosse cloche  » qui sert à appeler à la prière le  » second coup  » et au moment de commencer les offices.

Les deux cloches ont été remplacées par de nouvelles en l’an 2000.
La petite cloche est maintenant dans le clocher de Maromby à Madagascar, tandis que la grosse cloche est entreposée dans les ateliers.

Les commentaires sont fermés.