Père Eugène Arnould

Eugène Arnould naquit en 1850 à Estaires, non loin du Mont des Cats. Après avoir été Clerc de notaire quelques années dans son pays d’origine, il entra à l’âge de 25 ans au Mont des Cats. C’était en 1873, pendant le long abbatiat de Dom Dominique Lacaes.
Eugène Arnould 1872 avant son entrée au monastère Eugène Arnould 1872 avant son entrée au monastère Eugène Arnould, dessin de De Conynck, 1875
Artiste de naissance, Père Eugène témoigna toute sa vie une prédilection pour les travaux de la plume et du pinceau. Grâce à ses dons, il a réalisé plusieurs œuvres précieuses pour l’histoire de l’abbaye. C’est lui qui écrivit la Vie de Dom Dominique Lacaes qui donne des renseignements précieux sur la vie de la communauté dans les premières années de la fondation. C’est également lui qui fit des dessins et des aquarelles des bâtiments du premier monastère.  Il les décrivit de manière réaliste, lui qui les avait connus. Grâce à ces documents, il a été possible de rédiger l’histoire de l’Abbaye depuis ses origines et de se faire une idée précise de l’évolution de la communauté et des bâtiments.
Eugène Arnould vers 1890 Eugène Arnould vers 1910 Eugène Arnould en 1918
Âme d’artiste, Père Eugène en avait aussi la fraîcheur et l’ingénuité.  Aussi n’est-ce pas sans mérites que, jusqu’au soir d’une longue vie de près de 70 années passées dans la vie commune et l’obéissance, il sut garder intacte une rayonnante simplicité d’enfant, qui souriait à tout et à tous.
Eugène Arnould vers 1920 avec sa famille Eugène Arnould en 1930
Il s’éteignit à l’âge de 92 ans, dont soixante-six de profession et 65 de sacerdoce, le 3 juillet 1942.
Pour avoir une idée de ses talents artistiques, deux pages sont dédiées à ses œuvres :
- la Vie de Dom Dominique Lacaes, richement illustrée et qui sert pour connaître la vie au Mont des Cats des premières années de la fondation.
- le Bréviaire de Père De Haes, également décoré par Père Eugène.

Les commentaires sont fermés.