Août 2004

Dimanche 1er août – Les vacances ont amené un nouveau genre de tourisme inédit : le survol du monastère en montgolfière, le soir après complies. On peut alors les voir, plus souvent les entendre passer au-dessus des toits en soufflant comme des phoques. Quant à nous, ce soir nous avons visionné une cassette de 30 minutes présentant l’ensemble des fresques restaurées de la Chapelle Sixtine. Une demi-heure pour admirer de pareilles merveilles, voilà qui est un peu court.

Jeudi 5 août – Dans les deux chapitres successifs qu’il a accepté de donner au terme de sa semaine de retraite Dom Bruno s’est interrogé sur ce que peut avoir à nous dire la fragilité, omniprésente aujourd’hui dans toutes nos communautés. Il a eu ce mot très beau : Pourquoi pas ce mot du Christ : « Apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur ».

Samedi 7 août – F. Jean-Paul est allé reprendre F. Louis-Marie à Igny.

Dimanche 8 août – F. Jean-Pierre, après un temps de retraite à Belval, nous ramène P. Abbé de Roissy pour midi. Par le même avion nous arrive également F. Tony, jeune profès de Saint-Sauveur, que nous garderons un certain temps. Ce même dimanche, c’est à F. Yves de gagner Belval pour ses trois jours de ministère mensuel.

Samedi 14 août – P. Abbé s’absente 48 heures à la Fille-Dieu pour y présider la profession solennelle de Sœur Cécile, une bâloise.

Lundi 16 août – P. Prieur se rend 4 jours à Igny donner aux Sœurs une session sur Guillaume de Saint Thierry. Demain mardi, F. Jean-Marc se contentera de 2 jours pour une opération de la cataracte sur son second œil et F. Laurent l’accompagnera pour une première. Grâce à Dieu, les deux interventions seront toutes deux concluantes.

Samedi 21 août – Déjà revient pour notre Abbé l’heure du départ ; une grande absence de trois semaines cette fois, moyennant toute une nuit d’avion qui le déposera demain dimanche sur les rives de l’île de la Réunion. L’attendra là-bas, outre notre ancien frère François d’Abadie, prêtre mauricien, un long circuit qui le mènera successivement à l’île Maurice, à Rodrigues, aux Seychelles, et de nouveau à l’île Maurice, à la recherche d’un lieu de fondation pour Maromby. Au terme de quoi commencera la visite régulière de notre maison-fille. Plus modestement, F. Yves se suffira d’un déplacement d’une semaine à Belval pour suppléer le manque de prêtre à l’hôtellerie en cette période estivale.

Dimanche 22 août – Nos trois frères étudiants de Victoria (Kénya) entament à Banneux (Belgique) un cursus de français intensif de 5 semaines organisé pour les religieux étrangers. Premier grand vide en communauté.

Vendredi 27 août – Nos trois jeunes frères de Saint-Sauveur passent à leur tour en Belgique, faire la connaissance de Klaarland, qui soutient une fondation de moniales trappistines au Nord-Liban et héberge en ce moment une sœur libanaise. Enfin, pour faire bonne mesure, nos deux regardants croates achèvent également aujourd’hui leur séjour d’un mois en communauté.

Dimanche 29 août – Il est avéré que la nature a horreur du vide ; grâce à Dieu, les noviciats également. C’est pourquoi nous arrive ce soir un nouveau regardant, Alain-Marie, jeune prêtre du diocèse de Hasselt que nous connaissons déjà de longue date et qui compte passer 4 mois avec nous.

 

Ce contenu a été publié dans Chronique mensuelle 2005. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *