Novembre 2004

Mardi 1er novembre –F. Bernard-Marie ramène de Roissy un jeune profès de Maromby, F. Lucien, venu suivre un cours d’œnologie. Le pauvre frère quitte le printemps des Hauts Plateaux pour entrer de plein fouet dans les brumes hivernales du Nord… Par bonheur, son cours se tient à Orange ; il ne dure qu’un trimestre, et trois confrères de Maromby sont ici pour l’accueillir. Au chapitre du soir, P. Abbé nous réservait une autre surprise : une commission d’aide vient d’être mise sur pied pour Belval. Il en fait partie à titre de Père Immédiat, avec Mère Josephine-Mary, supérieure des Bernardines d’Esquermes, et Dom Antonio, abbé d’Oelenberg.

Jeudi 4 novembre – Après une journée de repos pour F. Lucien, P. Abbé l’embarque en TGV pour Avignon, pour l’inscrire aux cours du lycée technique, option viticulture, et de lui trouver un logement sur place. F. Lucien se retrouve en classe avec huit autres adultes, et rentrera chaque week-end à l’abbaye.

Lundi 8 novembre – F. Florent gagne Belloc pour la session annuelle des infirmiers jusque samedi. En contre-partie nous sommes heureux d’accueillir pour sa première visite ad limina Dom Gonzalo, abbé de Frattocchie.

Vendredi 19 novembre – Dom Patrick nous rejoint pour rencontrer la communauté au titre de Père Immédiat de Latroun. En témoignage de sa satisfaction et de sa confiance pour toute l’aide apportée à Saint-Sauveur par notre Père Abbé, il est venu lui demander de leur prêter F. Yves pour quelques mois. Dès la fin de la semaine prochaine F. Yves ira prendre un premier contact.

Samedi 20 novembre – Pour finir en beauté une semaine déjà chargée, le conseil d’administration de l’A.S.B. tient séance à l’hôtellerie et notre nouvel expert-comptable d’Arras, Mr Fort, en a profité pour venir se présenter. Au menu des discussions : la salle d’exposition de l’ancienne hostellerie et la méthanisation du sérum de la fromagerie.

Mardi 23 novembre – Depuis longtemps le noviciat attendait la sortie promise par le Père-Maître au jour de sa fête et sans cesse retardée par les circonstances. Elle a lieu aujourd’hui et il ne fallut pas moins d’une fourgonnette pour transporter tout ce petit monde, au total huit personnes. Destination : l’abbaye de Soleilmont (Charleroi), où Mère Abbesse et les Sœurs les ont accueillis comme des princes, les recevant à leur table au réfectoire et les rencontrant au chapitre après l’office de none.

Jeudi 25 novembre – Depuis lundi l’hôtellerie héberge 31 prêtres du diocèse de Cambrai pour une retraite qui leur est prêchée par Mr l’abbé Podvin, ancien supérieur du séminaire de Lille, aujourd’hui vicaire épiscopal et nouveau vice-recteur de l’Institut Catholique. Belle occasion de l’inviter à nous partager un peu ce qui fait sa vie de vice-recteur de la Catho et de ses 15.000 étudiants.

Vendredi 26 novembre – F. Bernard-Marie conduit F.Yves à l’avion, destination le Liban. F. Yves a un compagnon de voyage en la personne du Père Georges, prêtre maronite reçu le mois dernier au noviciat et qui a jugé bon ne pas poursuivre davantage son essai de vie trappiste. Qu’à cela ne tienne : le Père-Maître nous rentrera avec un autre postulant, Igor, qui arrive de Split (Croatie). Il avait fait un premier séjour chez nous l’été dernier.

Samedi 27 novembre – Une autre retraite à l’hôtellerie nous vaut la présence de notre prédicateur de janvier prochain, le Père Gueulette, jeune dominicain de la Tourette enseignant la théologie spirituelle à la Catho de Lyon. Maintenant que nous l’avons entendu présenter ses sessions d’apprentissage à la prière silencieuse, nous avons vraiment l’eau à la bouche d’en savoir bientôt davantage.

Mardi 30 novembre – Tôt le matin, P. Abbé est allé chercher à l’avion F. Vincent, arrivé au terme de ses six mois de bons et loyaux services à Saint-Sauveur. Il n’était déjà pas bien gros en partant : le voici maintenant tout à fait filiforme. Mais tellement heureux !

 

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2005. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.