Mars 2005

Mardi 1er mars – F. Philippe nous rentre du Liban accompagné d’un solide gaillard de 35 ans ne connaissant pour ainsi dire aucun mot de français, qui gardera en communauté son beau nom – libanais autant que monastique – de Tony. Et le soir, en communauté, nous débattons du film de Mel Gibson : La Passion, visionné samedi dernier.

Vendredi 4 mars – F. Bernard-Marie brave les chutes de neige pour aller récupérer à Banneux ses trois élèves de français, qui ont remarquablement profité de leur séjour.

Samedi 5 mars –
P. Abbé affronte à son tour le col du Mont des Cats pour se rendre d’abord à Igny puis, exercice plus périlleux, au Mont Sainte Odile, où se tiendra de lundi à samedi une réunion de quatre conférences régionales ! F. Gilles l’y rejoindra avec Mère Abbesse de Belval et sa déléguée et y fera fonction de secrétaire.

Lundi 7 mars –
Malgré la neige et le froid encore impressionnants, l’entreprise de réfection des toitures Nord-Bati-Rénove est à pied d’œuvre au jour dit pour la restauration du toit de la grange qui abritera à partir de mai prochain la station de méthanisation du lactosérum. Les conditions climatiques n’ont pas davantage arrêté F. Vincent d’aller rejoindre à Zundert le petit groupe néerlandophone qui se retrouve trois ou quatre fois l’an pour travailler, un jour durant, l’un ou l’autre auteur cistercien.

Mardi 8 mars –
Deux mois après sa première opération de la cataracte, F. Francis retourne au C.H.R. parfaire l’œuvre si bien commencée ; cette fois encore ce sera avec le même franc succès. 

Samedi 12 mars – En début d’après-midi, P. Abbé nous rentre du Mont Ste Odile avec Dom Paul de Latroun, qui nous quittera dès demain par le premier train.

Mardi 15 mars –
Dans le cadre du film de Mel Gibson que nous avons pu visionner le samedi 26 février, l’abbé Jacques Bernard vient parfaire sa causerie de mardi dernier sur le déroulement de la Passion de Jésus vue selon les Synoptiques puis selon St Jean. Il a ceci de ressemblant avec le cinéaste américain : de manier l’hébreu ou le targumique avec autant de savoir-faire. 

Dimanche 20 mars – Au chapitre du soir, P. Abbé nous apprend que nos deux jeunes frères jordaniens Bénigne et Farid avaient décidé de mettre un terme à leur essai de vie monastique. Farid retournera mercredi « dans ses foyers », et Bénigne, dont les vœux simples expirent le 11 avril, rejoindra un frère émigré aux États-Unis.

Nous comptons donc actuellement au noviciat 3 postulants : Igor arrivé le 26 novembre dernier, Charbel le 1er février et Tony le 1er mars.

Mardi 22 mars –
La Messe chrismale se déroulant cette année à Bailleul, P. Abbé s’y rend, accompagné de nos FF. Michel, Patrick et Bénigne. Il s’y rend aussi avec une offrande d’huile qu’il a tout exprès rapportée de Terre Sainte à cette intention, huile pressée à partir d’olives récoltées sur le Mont des Oliviers.

Jeudi Saint 24 mars –
Cinq de nos « anciens » ont reçu le sacrement des malades : ce matin à l’infirmerie nos FF. Firmin, Joseph et Jules, et à l’église après none FF. Armando et Laurent.

DIMANCHE DE PÂQUES 27 mars –
Est-ce l’abstinence florale du carême ou encore le chant non accompagné du triduum pascal qui ont voulu cela ? Jamais en tout cas les célébrations de ce grand jour n’ont paru aussi somptueuses ni plus réussies. 

Mardi 29 mars – Dom Korneel est venu chercher FF. Robert et Ludovick de Victoria pour leur faire passer une petite semaine de vacances à Tilbourg. 

 

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2005. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.