Avril 2005

Vendredi 1er avril – Encouragés par le bon exemple de leurs frères étudiants africains partis en vacances à Tilbourg, nos trois frères malgaches Marcellin, Albéric-Marcel et Étienne ont pris ce matin un train pour aller assister à la profession d’une petite sœur malgache, bénédictine adoratrice à Bellemagny (Haut-Rhin). Durant ce temps, F. Sébastien fêtait discrètement son entrée dans le club des nonagénaires, dont il devient le cinquième membre, à voix encore très active !

Dimanche 3 avril – Au tout début des Vigiles, P. Abbé nous annonce le décès du Pape, survenu la veille à 21 h. 30. Depuis 48 heures, nous pouvions avec toute la chrétienté nous unir à son agonie, grâce aux divers articles piqués sur des sites Internet et aussitôt affichés. F. Jean-Paul a aussitôt exposé devant la porte de l’église une très belle peinture du Souverain Pontife qu’un peintre local nous avait précédemment offerte ; et le soir, avec toutes les églises de France nous avons sonné le deuil à la volée.

Lundi 4 avril – P. Abbé gagne le Carmel de Lisieux pour prêcher la retraite de l’illustre communauté. Il ne pouvait faire plus grand plaisir à F. Florent que celui de l’emmener avec lui pour reposer son cœur quelques jours auprès de celui de sa Patronne chérie.

Vendredi 8 avril – Nous avons pu partager la prière de l’Église Universelle autant que celle de tous les pèlerins romains en suivant sur le petit écran les funérailles, si émouvantes et parlantes, du Saint Père. Dans l’après-midi, nous arrive le cellérier de Tamié, F. Philippe, venu faire une Visite économique avant la Visite régulière du mois prochain. F. Philippe nous parla un peu de notre maison-mère au chapitre, avant de nous quitter dimanche, sitôt la célébration eucharistique.

Lundi 11 avril –
Marius Lucian, séminariste roumain uniate, voit arriver la fin de son séjour de trois mois en communauté. Au moment de son départ, il tint à laisser à chacun d’entre nous une image « autographe » nous assurant de sa reconnaissance et nous demandant de ne pas l’oublier dans nos prières. F. Jean-Paul le conduit au train et en revient avec un regardant, disons plutôt un revenant, puisqu’il a déjà séjourné plusieurs mois au noviciat en 1996 sous le nom de frère Nathanaël. Il nous restera une semaine.

Mardi 12 avril –
Créé voici neuf ans par notre frère Bernard-Marie, notre site Internet, l’un des tout premiers de l’Ordre, n’est pas sans célébrité. À l’occasion d’un déplacement de deux membres du Bureau parisien de Sycomore, qui en assurent l’hébergement et lui préparent pour l’été un nouveau look, nous avons bénéficié d’un exposé d’une heure, non tant sur les newsletters, les blogs ou les flux SSR, que sur l’avenir de notre apostolat internaute, déjà maintenant si prometteur.

Mercredi 13 avril –
Au chapitre du soir, P. Abbé nous livre un compte-rendu fort pertinent de sa semaine au Carmel de Lisieux, où 21 sœurs vivaient jusqu’à il y a peu dans les lieux lilliputiens qui furent ceux de Ste Thérèse : un monastère si exigu que P. Abbé n’en est pas encore revenu… Pour ne prendre qu’un exemple, la fameuse allée des marronniers ne fait pas plus que la longueur de notre cimetière ! Et le vendredi, jour des funérailles de Jean-Paul II, il est allé suivre la retransmission de la cérémonie à la basilique sur écran géant, tandis que les sœurs faisaient de même, en clôture, sur écran ordinaire.

Vendredi 15 avril –
A l’heure de Tierce, un déséquilibré mental s’est mis à agresser, et même à blesser, tous les frères qu’il put attraper à l’entrée de l’église et dans le couloir de l’hôtellerie. F. Yves fut notablement défiguré… L’agresseur courut ensuite se réfugier à la menuiserie, non sans y blesser encore notre ouvrier Sébastien avec un marteau. Il fut finalement neutralisé avec l’aide des ouvriers-couvreurs de la grange. Notre maison-mère de Tamié, qui fut jadis plus éprouvée encore, tint à nous envoyer le soir même un fax signé par tous les frères pour nous exprimer leur communion dans l’épreuve.

Lundi 18 avril –
F. Prieur, gagne la Fille-Dieu, pour une semaine d’enseignement sur Guillaume de St Thierry. Durant le même laps de temps nous jouissons sur place de la présence d’un autre conférencier et grand ami suisse, Mr Traber. Il nous présenta la pédagogie thérapeutique de quelques communautés laïques d’Europe ou d’Amérique.

Mardi 19 avril –
La Providence nous permit d’assister en direct à l’apparition du nouveau Pape dans la loggia de St Pierre de Rome. La nouvelle tomba à la sortie du repas du soir, avec photo Internet à l’appui : « fumée blanche… ! Retransmission à 18 h. 30 ». Il ne fallut plus qu’un quart d’heure d’attente – mais quelle attente ! – pour apprendre avec le monde entier le nom, puis recevoir la première bénédiction de Benoît XVI. Jeudi, nous chantions la messe d’action de grâces et dimanche ceux qui le souhaitaient purent regarder la messe d’inauguration du nouveau Pontificat.

Lundi 25 avril –
F. Bernard-Marie part rejoindre à la Trappe la session des Pères-Maîtres de la Région France Sud et Ouest, où le Père Général leur donnera 9 conférences sur « la maturité affective et le célibat consacré ».

Mercredi 27 avril –
Nous préparons une nouvelle plaquette du monastère – quoi de plus vite périmé qu’une plaquette de communauté ? À cet effet, un photographe de la Voix du Nord à la discrétion remarquable, opère pour 36 heures dans les lieux réguliers. Nous avons également la visite du F. Nathanaël, fromager de Tamié, venu partager à notre F. Gilles son expérience en matière de méthanisation du sérum. F. Nathanaël est aussi responsable du groupe des fromager(e)s trappistes en France, qui n’aligne plus que 3 fabricants (Cîteaux, Tamié et le Mont des Cats), tous les autres ne faisant que de l’affinage. 

 

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2005. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.