Janvier

SAMEDI 2 : La fin des vacances a sonné pour F. Pierre-André de Maromby, que P. Prieur emmène, toujours chez les jésuites mais à Paris cette fois (Centre Sèvres), pour un second trimestre de formation pour formateurs.
LUNDI 4 : C’est au tour de F. Laurent de Maromby de se rendre à une seconde session du STIM, sinon au bout du monde, du moins  de la France puisqu’il doit prendre l’avion jusqu’à Nice, où il lui restera encore à traverser un bras de mer pour enfin toucher terre à l’abbaye de Lérins, ainsi qu’il nous le racontera dans un délicieux compte rendu à son retour.
JEUDI 7 : Frère Henri est de retour d’hôpital après 40 jours continus d’absence sans avoir pu récupérer sa mobilité.
VENDREDI 8 : Le repas de midi a été pris  avec tous nos employé(e)s, dans le but d’échanger nos vœux de Bonne Année et de leur offrir à chacun-chacune un panier de produits monastiques garni par notre magasin. Ce fut un bon moment de convivialité partagée.
SAMEDI  9 : Fr. Gilles participe à une seconde et dernière session de formation infirmière à Malestroit.
MERCREDI 13 : Une délégation imposante du Conseil Municipal, à laquelle s’étaient adjoints des membres du Comité d’Action Sociale, est venue en fin de journée échanger avec la communauté les vœux de Bonne Année. Comme la semaine précédente avec nos employés, c’était la première fois que nous les recevions dans notre Coin d’accueil, transformé en buffet au fond du réfectoire.
LUNDI 18 : Père Abbé part visiter la Fille-Dieu puis Vitorchiano. Ce même jour arrive pour la semaine Mgr Jean-Luc Brunin, ancien évêque auxiliaire de Lille,  aujourd’hui archevêque du Havre.  En raison de la fermeture annuelle de l’hôtellerie, il partage nos repas à la table abbatiale du réfectoire.
VENDREDI 29 : Frère Pierre-André, notre étudiant parisien, fait un bond  jusqu’à l’abbaye pour le week-end.

Nous entendons au réfectoire un livre que Thierry HENAULT-MOREL, prêtre, vient de consacrer à Louis et Zélie Martin, les parents (aujourd’hui Bienheureux) de Sainte Thérèse de Lisieux  (Cerf 2015).

 

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2016. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.