Novembre 2005

Mardi 1er – P. Abbé est rentré du Chapitre Général à la minute prévue, accompagné de Dom Germain, Prieur de Koutaba. Ce qui n’était pas prévu, par contre, est l‘absence de Dom Jean Chrysostome de Maromby, empêché à Rome de monter dans l’avion par suite de la perte de son passeport à Assise, et qui se verra obligé de regagner immédiatement Madagascar via Paris… Dom Germain est venu saluer son étudiant, F. Laurent-Marie, qu’il nous a confié pour trois ans.  Il est venu saluer aussi la communauté qui l’a hébergé lui-même dans les mêmes conditions, voici bientôt deux décennies. C’est dire tout le plaisir que nous avons eu de l’écouter au chapitre, deux soirées durant.

Vendredi 4 – Profitant des vacances de la Toussaint, F. James, jeune profès de Victoria, en formation au studium de Cîteaux, vient visiter ses frères Robert et Ludovick. Demain les rejoindront aussi un quatrième frère de Victoria, Dominique, qui représentait leur communauté au Chapitre Général d’Assise. Dans quelques jours nous apprendrons qu’il a été désigné comme supérieur ad nutum de Victoria.

Samedi 5 – Autre retombée d’Assise : la visite de F. Augustin de Kurisumala (Inde) tout de safran vêtu.  L’an passé, il avait partagé avec notre Père-Maître trois mois de formation pour formateurs (anglophones) à Rome.

Mardi 8 – P. Prieur est allé rejoindre au monastère de Chevetogne (Belgique) ses étudiants du STIM – bac pour une seconde session de dix jours.

Jeudi 10 – Mgr Wiehé, spiritain mauritien, évêque des Iles Seychelles depuis décembre 2001 et notre hôte pour 48 heures, nous entretient de son diocèse « aquatique » plus grand que la France, à 80% catholique mais ne comptant que 16 prêtres (8 prêtres seychelliens, 6 spiritains et 2 jésuites). C’est Mgr Wiehé qui a offert aux frères de Maromby le terrain et les bâtiments de leur prochaine fondation.

Dimanche 13 – Quoique non membre de la Commission Francophone Cistercienne pour la liturgie réunie en session de travail au Bec-Hellouin, P. Abbé s’est vu invité pour la remise d’un livre de Mélanges à celui qui en fut si longtemps la cheville ouvrière, Dom Marie-Gérard.  Titre de l’ouvrage :Un bonheur partagé. Resté seul maître à bord au Mont des Cats en l’absence des deux premiers supérieurs, notre Sous-Prieur, F. Jean-Paul nous passe en soirée un remarquable DVD de 29 minutes sorti tout droit des studios MdK (lisez : de l’ordinateur de notre F. Daniel, orfèvre en la matière) et intitulé « Le Mont des Cats des ciels ». Pour la Toussaint de l’Ordre, notre artiste informaticien a en effet rassemblé en un bouquet émouvant tous les visages de nos frères défunts gardés dans les archives des 110 dernières années.

Mardi 15 – Notre jeune frère Ivan a décidé d’arrêter le stage monastique commencé par lui le 24 juillet.

Mercredi 16 – Le Père Louis Mauvais, ancien vicaire général de Besançon, anime à l’hôtellerie une retraite de prêtres de Cambrai. Or, il se trouve être actuellement le desservant de la célèbre chapelle de Ronchamp, qui attire chaque année plus de 120.000 visiteurs venus du monde entier. Aussi P. Abbé l’a-t-il invité, ce soir, à nous parler de ce haut-lieu de l’art sacré contemporain, que Le Corbusier, son créateur, avait voulu comme « un lieu de silence, de prière, de paix et de joie ». Pour nous, ce fut tout simplement une demi-heure de bonheur.

Vendredi 18 – Après que le chapelain de Ronchamp nous eut rempli les oreilles des merveilles de sa chapelle, un DVD rapporté d’Assise par P. Abbé nous remplit les yeux, ce soir, de toutes les richesses de cet autre haut-lieu de la chrétienté.

Dimanche 20 – Les frères qui le souhaitaient ont pu regarder un long-métrage de Zeffirelli sur St François : « Le chemin du soleil » (1972). Et le soir, au chapitre, P. Abbé nous a brillamment synthétisé, sur un tout autre registre, à savoir l’infirmerie, les décisions à trouver et à prendre dès l’année prochaine. Est-ce là un hasard du calendrier ? Dès le lendemain  il se rend, via Cîteaux et Acey, à la Conférence des Supérieurs Majeurs qui se tient cette année à Lyon – Valpré et qui porte précisément sur la gestion du vieillissement dans les communautés. Alors, de suite, voici une bonne nouvelle en sens contraire : F. André-Louis a si bien récupéré en autonomie qu’il peut reprendre sa place au réfectoire.

Mardi 22 – Après la causerie de l’ancien vicaire général de Besançon, nous avons droit aujourd’hui à celle de son ancien archevêque Mgr Lucien Daloz, retiré au sanctuaire de Mont-Roland (Dôle). Pour la petite histoire : Mont-Roland est, après Fatima, le pèlerinage le plus important des Portugais, qui s’y rendent depuis toute l’Europe.

Mercredi 23 – P. Prieur rejoint P. Abbé à Lyon pour la Conférence Monastique de France, qui doit traiter du STIM (44 étudiants) et du STIM – bac (6). Et comme en communauté le rapport mensuel du Conseil de gestion est  toujours si attendu qu’il ne peut souffrir d’attente.  F. Jean-Paul nous annonce qu’au magasin les ventes ont encore progressé ; puis F. Philippe nous explique pourquoi le chantier de la méthanisation, qui devait avoir pris fin depuis belle lurette, a subi un coup d’arrêt et ne reprendra qu’en janvier. Enfin F. Bernard-Marie nous certifie qu’une reconnaissance légale de l’abbaye présuppose une montagne de papier à gravir et des kilomètres de signatures à courir, mais que nous tenons bien la route.

Vendredi 25 – P. Abbé nous rentre de l’Est en nous annonçant que la neige le serre de près ; il est très content de tout ce qu’il a pu engranger à Lyon et nous le déballe sans plus attendre. La neige arrivera comme annoncé durant la nuit, silencieuse et pure, mais elle ne réussira pas à devancer F. Petrus, ramené en triomphe de Banneux par F. Bernard-Marie, après un séjour de 4 semaines pleines à l’École de langues. F. Florent est particulièrement heureux de retrouver son précieux sous-infirmier.

Samedi 26 – F. Aelred de Saint-Sixte vient prendre quelques jours de repos en communauté.  Notre ancien postulant, Michel-Amand, nous rejoint aujourd’hui pour tout l’Avent. Autre nouvelle digne d’être fêtée : la présentation officielle, au magasin, de la nouvelle plaquette consacrée à l’abbaye. Rédigée par Mme Hanscotte-Proust à partir d’un mémoire de maîtrise soutenu à Lille en 1990, elle est éditée par les ateliers de La Voix du Nord avec une profusion de reproductions couleur de grande qualité.

Dimanche 27 – De temps immémorial, la lecture du dimanche au réfectoire est consacrée aux nouvelles de la semaine.  À la demande de P. Abbé, nous avons eu droit aujourd’hui à un essai inédit : des extraits de Radio-Vatican piqués au jour le jour sur Internet par F. Bernard-Marie et retransmis à partir de son ordinateur portable. Autre inédit mémorable : après F. André-Louis dimanche dernier, c’est au tour de F. Bertin, as du fauteuil roulant, de rejoindre sa place en communauté à l’heure des repas.

Mercredi 30 – P. Abbé va à Tilburg préparer la démission de Dom Korneel, qui prend effet au 1erdécembre. Durant ce temps, nous avons droit, nous aussi, à une consultation solennelle du Chapitre pour le renouvellement biennal du Conseil pastoral. Comme voici 2 ans, avec un ensemble stupéfiant tous les membres sortants se retrouvent rentrants, à l’exception du seul F. Yves, qui a cédé sa place à F. Philippe.

**************

Après avoir achevé, au réfectoire, le livre d’entretiens du Père Kolvenbach, Général des jésuites, avec Jean-Luc Pouthier : Faubourg du Saint-Esprit (Bayard 2004), nous venons d’aborder la biographie d’une autre immense voyageuse, petite sœur Magdeleine, fondatrice des petites sœurs de Jésus, écrite par Angelica Daiker : Au-delà des frontières (Cerf 2005).

 

 

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2005. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.