Juillet

JEUDI 2 : Un bel encouragement côté fromagerie. Un Centre d’expertise alimentaire vient en effet de nous faire connaître le résultat d’un test opéré sur nos « grands Mont des Cats » : 70% des consommateurs interrogés en avril 2009 souhaitaient en reprendre ; ils sont cette année plus de 90 % à vouloir le faire.
VENDREDI 10 : Côté fromagerie encore, Mme Rodier, qui, depuis des années, intervient chez nous, consacre une journée à recycler les frères et employés concernés ; soit un total de 24 personnes réparties en 2 groupes, l’un du matin et l’autre de l’après-midi, à la grande satisfaction de tous.
SAMEDI 11 : Retour de Vitorchiano de notre abbé, qui s’y est acquitté de la Visite Régulière des 75 sœurs, dont 14 jeunes professes ou novices et 1 postulante.
MARDI 14 : Frères Pierre-André et Jessé gagnent Cîteaux pour la session de dix jours proposée aux jeunes moniales et moines. Et samedi F.Vincent se met en route pour une durée plus longue, à Orval.
LUNDI 20 : Les Bernardines d’Esquermes ont fait appel aux gros bras et plus encore à la serviabilité de F. Michel pour les aider à emménager un camion de mobilier de leur monastère du Touvet (Isère), qui vient d’être fermé.
MARDI 21 : Au début du mois, de violents orages ont à ce point perturbé la sonnerie automatisée des cloches qu’il ne fallut pas moins de quatre interventions extérieures successives pour la remettre sur ses rails, et nous avec, car parfois il n’y avait plus que la petite cloche du réfectoire pour nous tirer d’affaire…
VENDREDI 24 : Frères Pierre et Jessé sont rentrés à temps de leur session à Cîteaux pour partager la fête patronale de Père Abbé, particulièrement léchée cette année par notre nouveau prieur, assisté en coulisses par quelques frères tout aussi inspirés. Elle se continua tout le jour de la St Jacques, d’abord avec la messe du matin chantée par la chorale de la responsable du magasin, Anne-Catherine, chorale qui partagea ensuite notre repas de midi – un vrai repas flamand de plus de deux heures –, et se conclût dans l’après-midi avec un film chinois, L’enfant au violon.
DIMANCHE 26 : Père Abbé nous quitte après la grand’messe pour une semaine de retraite. Il peut partir d’autant plus en paix que fr. Paul nous fait l’heureuse surprise de reprendre l’orgue après plusieurs mois d’interruption forcée. On ne peut en dire autant de notre malchanceux fr. Christophe qui, voici deux semaines, a chuté dans l’allée de la grotte et ne peut plus, depuis, se déplacer qu’en fauteuil roulant. Rien de cassé heureusement.
VENDREDI 31 : La profession religieuse à Rome d’une cousine de fr. Gilbert de Maromby est l’occasion rêvée d’envoyer celui-ci passer quelques jours dans la capitale de la chrétienté, qu’il est le seul de nos frères malgaches à ne pas connaître.

Après avoir écouté au réfectoire la lecture de l’encyclique Laudato Si du Pape François, nous avons entamé, de Catherine Delamarre, Thérèse d’Avila, l’oratoire et la forteresse (Salvator 2014).

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2015. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.