Mai

LUNDI 04 : Père Abbé se rend à Tilbourg pour une réunion de l’A.I.T., Association Internationale Trappiste, qui défend la marque « Trappistes » en particulier pour la bière, et pour rencontrer un peu la communauté.
JEUDI 07 : Joie de retrouver le P. Michel Farin pour trois jours.
LUNDI 11 : Election d’un cinquième membre pour la Commission de liturgie ; c’est Fr. Bernard-Marie qui l’emporte en dépit de son absence ; ce vote fleure bon son retour.
MERCREDI 13 : Frère Philippe vient fêter l’Ascension et passe quelques jours à la maison.
VENDREDI 15 : Nous avons pris une heure pour discuter en communauté sous la direction de F. Daniel la ratification ou non du contrat passé avec la Société de restauration API. Le résultat tout à fait positif des avis recueillis permet à notre cellérier de continuer notre engagement. Occasion de vivement remercier F. Louis-Marie qui, durant tous ces premiers mois, a ajusté les besoins de l’hôtellerie et de la communauté et le fonctionnement d’API et de ses cuisiniers API.
JEUDI 21 : Fr. Benoît, comptable d’Acey, vient éplucher les comptes de la communauté et nous donner par la même occasion des nouvelles, non seulement de sa propre communauté mais aussi de celle de Midelt, qu’il visite régulièrement et à laquelle il est très attaché.
LUNDI 25 : Comme l’an passé à pareille époque, la Fraternité diocésaine des Parvis (Lille) a demandé à pouvoir utiliser notre grande église pour le renouvellement annuel de leurs engagements. Dans la soirée nous est également arrivé de Tamié pour une visite d’amitié notre Père Immédiat Dom Ginepro, que nous aurons la joie de garder jusque samedi.
MARDI 26 – MERCREDI 27 : Sr Marie-Bernard, moniale de Klaarland, consacre deux soirées à nous présenter avec maestria les deux grandes figures de Ste Lutgarde et de Julienne, augustine très attachante du Mont Cornillon, à laquelle nous devons l’institution de la Fête-Dieu.
VENDREDI 29 : F. Marc est hospitalisé à St Philibert pour des ennuis respiratoires.
SAMEDI 30 : Père Abbé et Dom Ginepro nous quittent de grand matin, le premier pour les Seychelles et Maromby, le second pour Tamié. Et le soir F. Marc-André nous projette la fin d’un film russe consacré à Andréi Roublev : l’icône de la Trinité.
DIMANCHE 31 : Le Père Raphaël Buyse revient nous parler de la Fraternité des Parvis. Fondée par lui en 2000 sous l’égide de Mgr Defois et fortement imprégnée de l’esprit de Madeleine Delbrêl, elle ne fait depuis que se développer, totalisant à ce jour 170 engagés de 25 à 85 ans, consacrés pour un an, dotés d’une charte solide et d’un Référent actuellement âgé de 28 ans. Pour répondre aux injonctions que le Pape François ne cesse d’adresser à l’Église de sortir au-devant du monde, la Fraternité vient même d’ouvrir un bar dans le Vieux Lille, prénommé Comptoir de Cana, dont les deux mois d’âge connaissent déjà un succès étonnant.

Nous avons commencé la lecture au réfectoire d’une biographie de Nelson Mandela écrite par Bernard Violet.

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2015. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.