Février

JEUDI 5 : Ce soir une longue et réconfortante causerie de Dom Guerric de la Trappe, pour nous apprendre entre autres que sa communauté fêtera en novembre prochain le second centenaire de sa réouverture.
LUNDI 9 : Frère Ezéchiel, moine bénédictin togolais qui vient de passer chez nous une année complète pour suivre à Lille des cours de gestion (d’où il est sorti premier de sa promotion) nous fait la surprise d’un passage-éclair en compagnie de son prieur, sur sa route de retour en Afrique.
MARDI 10 : À l’invitation de la communauté, Madame Béatrice Descamps, maire de Méteren (l’une des trois communes sur lesquelles se trouve le Mont des Cats) depuis 26 ans, est venue nous entretenir de sa commune, à laquelle s’ajoute désormais la vice-présidence de la nouvelle communauté des 50 communes de Flandre intérieure qui vient de lui être demandée. Une heure durant, sans papiers, et ne parlant que de l’abondance du cœur, elle nous tint vraiment en suspens.
MERCREDI 11 : Le P. Philippe Robert, sj, nous a présenté le 2ème volet d’un exposé sur la vie communautaire en milieu jésuite.
MARDI 17 : En avançant largement l’heure du chapitre, nous avons pu visionner un film tourné chez nos Sœurs de Bonneval et que notre Père Prieur, à la demande du service Communication du diocèse, pourra regarder une seconde fois jeudi dans une salle de ciné-club à Hazebrouck, afin d’y répondre aux questions des assistants.
DIMANCHE 22 : Dès demain nous appliquerons ad experimentum pour six mois un très léger changement d’horaire : à savoir le recul d’une demi-heure du lever et du coucher, sans toucher à aucun des autres horaires de la journée.
Autre événement : Fr. Christophe au terme de plus de soixante années de vie de sacristain (il l’était déjà dans sa paroisse) achève ce jour son service, ne gérant plus que le pain et le vin. Merci à lui qui s’est si dévoué dans ce service.
LUNDI 23 : Père Abbé part s’acquitter de la Visite régulière chez nos Sœurs d’Échourgnac.
MARDI 24 : F. Vincent nous fait la surprise d’une courte halte en montant de Cîteaux dans le Nord pour y respirer quelques jours le bon air du pays.
JEUDI 26 : Père Prieur se soumet avec plein succès à une opération de la cataracte sur un premier œil ; la seconde suivra dans la quinzaine.
VENDREDI 27 : Nous avons mis à profit deux soirées de suite pour visionner l’Apôtre, un film de 115’ qui retrace, avec pas mal de violence, le drame du passage d’un jeune musulman au christianisme.
Nous achevons avec ce mois la lecture du livre de Dom Armand Veilleux : Les moines ont-ils un avenir (Éd. Salvator).

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2015. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.