Novembre

DIMANCHE 2 : Notre précieux centenaire Fr. Aimable est tombé et il s’est cassé l’épaule, comme le fit F.Paul il y a quelques mois. Conduit aux urgences d’Hazebrouck, il en est revenu avec le même bras droit en écharpe et l’épaule solidement corsetée.
Ce même dimanche, P.Abbé a annoncé que Frère Laurent devenait chef du vestiaire à la place de F.Paul et pareillement que F.Jessé recevait la charge de procureur dont F.Henri s’acquittait avec tant de disponibilité depuis tant d’années mais que son âge et sa santé ne lui permettent plus de remplir.
JEUDI 6 : La journée s’est signalée par bien des va-et-vient. D’abord F.Prieur a été conduit à l’hôpital d’Armentières pour y subir l’opération de la cataracte, ce qui à présent ne représente guère qu’une sortie d’une demi-journée au plus.
Puis une commission-de-la-cuisine, comprenant Michel, Louis-Marie, Oswaldo, Pierre et Daniel, s’est rendu chez nos Srs Bernardines de la Cessoie.
Les façades du préau après restaurrationEt ce même jour les ouvriers de la petite, mais performante Entreprise de bâtiment Appourchaux (de Boeschepe) achevaient de démonter leurs échafaudages et de rembarquer tout leur matériel en nous laissant un préau refait à neuf et magnifique, dans les délais scrupuleusement respectés.
DIMANCHE 16 : À l’approche du renouvellement des divers Conseils et Commissions de la communauté à la fin de l’année, P.Abbé lance deux sondages. L’un où chacun est invité à lui faire connaître (sous forme anonyme) quel frère il verrait bien remplir tel ou tel emploi. L’autre pour indiquer 4 frères souhaités au Conseil Pastoral, ce qui aidera P. Abbé à nommer les deux premiers membres de ce Conseil.
LUNDI 17 : La vitrière des carreaux à remplacer aux fenêtres du cloître a mis à profit la fin du ravalement des façades du préau pour reprendre ses propres travaux et en enrichir nos couloirs.
MARDI 18 : L’abbé André Polaert, prêtre diocésain retiré qui, voici 5 ans, nous avait prêché une retraite fort goûtée, est revenu nous parler d’une manière fort enlevée du synode diocésain qui tiendra en janvier prochain sa 4ième et dernière session. Il y ajouta un mot concernant le Synode romain sur la famille qui vient de se clore.
JEUDI 20 : P.Abbé, accompagné des frères Gilbert et Jessé de Maromby, prend l’avion pour leur commune participation, jeudi prochain, à l’élection du nouveau prieur de la fondation. Seul fr. Laurent ne peut se déplacer en raison de son état de santé.
SAMEDI 22 : Mgr Aloys Jousten, évêque émérite de Liège actuellement dans nos murs avec un groupe de retraitants, se prête à nous parler au chapitre de son diocèse, en y joignant le plus brillant éloge des Sœurs de Brialmont.
DIMANCHE 23 : F.Paul est hospitalisé dans l’après-midi pour une opération qui nous le verra revenir dès jeudi pour la messe du soir, et dès samedi s’asseoir à l’orgue.
Nous visionnons ce dimanche à l’heure du chapitre Les silences de Maurice Zundel, un court métrage qui nous rappelle sa retraite de communauté en 1975, qui ne précéda que de quelques mois son décès. De même visionnerons-nous dans la semaine le début d’un documentaire fort bien fait, quoique désespérant, sur le conflit israélo-palestinien ; et un autre sur la belle figure de Madeleine Delbrêl.
MARDI 25 : F.Daniel nous raconte la pleine journée de travail que la commission-de-la-cuisine eut vendredi dernier avec Mme Rodier, la « Madame Propre » de notre fromagerie. Une journée de travail qui en appelle d’autres, ainsi que des décisions à prendre par la suite.
JEUDI 27 : Dès neuf heures du matin, P.Abbé téléphone de Maromby pour nous faire savoir que l’élection n’a pas abouti ; puis, deux jours plus tard, qu’il a nommé prieur claustral frère Timon ; et qu’il nous reviendra comme prévu le mercredi 3 décembre avec le précédent prieur P. Marc-André et les deux frères Gilbert et Jessé.

La communauté vous souhaite un très profitable Avent.

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2014. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.