Août

SAMEDI 2 : Arrivée d’un premier stagiaire venu partager deux semaines avec nous.
LUNDI 4 : Un artisan verrier vient enlever quatre fois cinq panneaux en verre cathédrale coloré du cloître, pour les remplacer par autant de panneaux en verre translucide.
MERCREDI 6 : Joie avant les laudes de retrouver dans les stalles frère Louis-Marie, après ses deux semaines d’hôpital. C’était d’autant meilleur que, deux heures plus tard frère Paul faisait une chute spectaculaire sous les yeux de toute la communauté en montant les degrés du presbytère. Il s’en tire avec un bras à garder en écharpe.
VENDREDI 8 : Arrivée d’un autre stagiaire. Les premiers invités à la profession solennelle de F. Oswaldo arrivent eux aussi, qui de la Trappe (Dom Guerric et frère Sébastien-Marie), qui de Cîteaux (P. Michel accompagné de notre frère Vincent), qui d’Acey (en la personne de f. Albert) et qui du Val d’Igny (Srs Janine, Brigitte, Madeleine et Anne-Joseph).
SAMEDI 9 : La profession solennelle de frère Oswaldo restera sans doute dans notre mémoire comme ayant été le plus beau jour de l’année. D’abord pour son soleil éclatant, alors que la veille encore il tombait des trombes d’ eau ; ce qui permit à la nombreuse assistance de prendre dehors le vin d’honneur ; puis avec la couronne des 18 prêtres entourant l’autel durant la célébration, et le déroulement si émouvant de la cérémonie.
LUNDI 11 : Fr. Daniel, notre nouveau cellérier, met à profit la présence des stagiaires pour commencer avec eux la rénovation du scriptorium, programmée depuis plusieurs mois. Dès le soir, dix bureaux se retrouvent remisés au grenier et une bonne partie des rayonnages alignés le long du cloître, mettant en valeur le beau volume de notre scriptorium.
Ce même jour, Fr. Jean-Pierre a dû être hospitalisé pour une ischémie de la main (insuffisance artérielle locale entraînant une paralysie des muscles). Il subira dès le lendemain une intervention chirurgicale qui le débarrassera d’un caillot de sang logé dans le pli du coude. Mais devra prolonger son séjour hospitalier pas moins d’une semaine pour la mise au point du traitement.
MARDI 12 : Fr. Ezéchiel, bénédictin togolais arrivé à Lille en décembre 2013 pour y suivre des cours de gestion tout en logeant au monastère, nous quittera demain.
LUNDI 18 : Père Marc-André, prieur de Maromby, arrive ce soir en vue du Chapitre Général qui va s’ouvrir dans quelques semaines.
JEUDI 21 : Père Abbé fait un saut de 48 heures jusque Frattocchie.
LUNDI 25 : En début d’après-midi nous arrivent Dom Ginepro et F. Albert d’Acey. Ce dernier nous présente le rapport global tiré de ses six séjours en communauté ces trente derniers mois.
MARDI 26 : L’Entreprise Appourchaux de Boeschepe vient poursuivre un travail de rejointoiement engagé l’an dernier dans le préau ; le temps est loin d’être au beau et nous ne pouvons qu’admirer leur allant.
MERCREDI 27 : Passage de Fr. Tomislav de Marija Zvijezda, Banja Luka (Bosnie), qui garde en mémoire les noms de tous et demande des nouvelles de chaque absent.

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2014. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.