Décembre 2006

Dimanche 3 : Notre ami Michel JACQUES vient passer en communauté la belle saison de l’Avent.

Mardi 5 : P.Abbé nous rentre dans l’après-midi de Rome. Les nouvelles qu’il nous partage au chapitre du soir sont heureuses, mise à part la démission pour raison de santé de Dom Gonzalo, abbé de Frattocchie. P.Abbé doit maintenant lui trouver un successeur, un supérieur ad nutum.

Mercredi 6 : Ceux d’entre nous qui le souhaitaient ont pu fêter à l’hôtellerie les noces d’or de notre ancien ouvrier Jean-Claude LEVRON et de Madame. Embauché comme menuisier sitôt après leur mariage, Jean-Claude a rendu, 33 années durant – de 1956 à 1989 –, d’inappréciables services à l’abbaye, voire à Belval. Quoique pur vendéen d’origine, il n’a jamais cessé jusqu’à ce jour d’habiter notre village de Godewaersvelde.

Dans la soirée le Père MENDIBOURE nous donne sa seconde causerie ignatienne. Cette fois il nous entretient de la conversion du saint fondateur, en la 26ième année de son âge, telle qu’il la relata pour la première fois quarante ans plus tard, à quelques mois de sa mort, à un autre Père de la Compagnie. Nous sommes ici à la révélation du principe du discernement spirituel qui est devenu la richesse et a fait la célébrité de l’Ordre.

Jeudi 7 : Soirée de gala dans une salle comble au magasin de l’abbaye, pour la présentation du second livre de notre abbé, à savoir ses Commentaires de la Règle de St Benoît en triple exemplaire peut-on dire, puisqu’interprétant 3 fois de suite chacun des passages expliqués le soir au chapitre de communauté. Outre F. Bernard-Marie et Anne-Catherine DELBARRE, gérante du magasin, qui furent les deux chevilles ouvrières de l’édition, était présente à cette séance Madame Anne SIGIER, l’éditrice canadienne de ce beau volume de 500 pages titré Un chemin de liberté ; un chemin de liberté qui aurait pu s’appeler tout autant un chemin de bonheur, ainsi que s’en expliqua Dom Guillaume dans un exposé qui eut fait une superbe postface.

Vendredi 8 : Dom André nous revient de clinique après 12 jours d’hospitalisation. La chirurgie devient tellement performante qu’elle lui a supprimé le passage en maison de rééducation. Celle-ci se fera sur place.

Samedi 9 : En fin d’après-midi un coup de fil de Maromby nous fait savoir que F. Léon de Maromby atterrit demain matin 10H.30 à Roissy ; une authentique arrivée d’Avent, à l’improviste et tout aussi heureuse ! Le soir, en guise de chapitre, P. Abbé visionne les photos ramenées de N.D. de la Moldava, fondation des Sœurs de Vitorchiano en Tchéquie, près des rives de la Moldau, à 70 km au S-E de Prague, où il eut à se rendre le dimanche 26 novembre durant la visite régulière de Vitorchiano. Cette nouvelle maison de l’Ordre, que l’on espère fonctionnelle pour l’année 2007, est la septième fondation de Vitorchiano en 40 ans !!!

Vendredi 15 : Ayant à se rendre à Igny pour une réunion de la Commission d’aide à cette abbaye, P. Abbé trouve en F. Louis-Marie le plus agréable des compagnons de route.

F. Nathanaël de Tamié, est venu se pencher sur les heurs et malheurs de notre méthaniseur. Il nous partage les bonnes nouvelles de tous et d’un chacun à Tamié.

Jeudi 21 : P. Abbé s’offre un nouvel aller-retour, jusqu’à Rome cette fois, où il part installer le prieur de Frattochie, Dom Giuseppe, supérieur ad nutum de sa communauté pour un temps indéterminé. Le nouveau supérieur n’étant pas prêtre, la filiation de Frattochie revient à Dom Guillaume. Comme il s’agit exclusivement de moniales, sûrement feront-elles en sorte que ce soit pour lui moins une charge qu’une gratification, voire des étrennes ! F. Jean-Pierre part assurer à nos Sœurs de Belval de belles et joyeuses fêtes de fin d’année. Et F.Laurent-Marie de Koutaba s’en va passer ses vacances estudiantines de Noël à Aiguebelle.

Vendredi 22 : Un stagiaire de 36 ans, Pascal, vient passer au noviciat la fin de l’année.

Samedi 23 : F. Bertrand, notre étudiant romain, vient passer Noël parmi nous. Mais il lui faut de raboter sur ses vacances pour donner un cours de méthodologie à ses jeunes frères du studium… Et puisqu’il est question de vacances, il a été décidé de mettre le méthaniseur en panne sèche durant les fêtes, afin de permettre au personnel de la fromagerie de les passer dans une relative tranquillité d’esprit.

Mercredi 27 : P.Abbé se rend 24 heures à Berkel (NL) préparer avec Dom Armand (Scourmont) et Moeder Benedict (Berkel) la Conférence Régionale qui se tiendra en février prochain à Laval. Une indésirable profite de cette absence pour s’introduire en clôture : la grippe ! C’est pour elle tomber on ne peut plus mal, car en ce temps de festivités chacun est à ce point gavé d’oranges et de chocolats qu’elle ne saura avoir prise sur tant d’organismes super-vitaminés… Seul F. Guy en sera la victime.

Nous lisons au réfectoire, de Joseph Haïm SITRUK, Grand Rabbin de France : Rien ne vaut la vie. Mémoires et réflexions (Ed. Bibliophane, Daniel Radford, 2006).

Père Abbé et toute la communauté vous présentent leurs vœux les meilleurs de santé et de paix pour l’Année 2007.

Frère Jean-Paul vous recommande également sa maman, qui s’éteint doucement.

 

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2006. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.