Février 2007

Samedi 3 : Nous commençons ce soir notre retraite annuelle, donnée cette année par Dom Marie Gérard de la Trappe. Il nous arrive de chez les moniales d’Echourgnac, auxquelles il vient de rendre le même service ; aussi pourra-t-il nous apprendre samedi prochain qu’il compte à son actif 25 causeries en 15 jours. Veuille le Seigneur accorder à son bon serviteur de demeurer de longues années encore ce bel olivier toujours vert et chargé de tant de fruits.

Lundi 5 : Après avoir patiemment collecté au fil des mois les multiples réajustements à opérer pour le confort optimal de notre belle église, Fr. cellérier a réussi à regrouper les trois corps de métier appelés à intervenir tant pour les stalles que pour l’éclairage ou l’acoustique. Durant toute la semaine l’église sera donc fermée au public et la communauté trouvera refuge dans la salle du chapitre. Ce même jour, F.André-Louis rentre d’hôpital, plein de bonheur sinon encore de santé.

Jeudi 8 : Une neige imprévue empêche les menuisiers ébénistes de monter au monastère et retarde d’autant leur travail. Malgré cela et nonobstant quelques reports de peu d’importance, nous retrouverons avec joie l’usage de l’église aux vigiles du samedi matin, comme prévu.

Dimanche 11 : En ce dimanche qui fête également N.D. de Lourdes, P.Abbé a été heureux de revêtir notre Fr. Farid de l’habit blanc de novice. Âgé de 29 ans, Farid est jordanien de naissance. Au chapitre du soir, P.Abbé nous annonce un remaniement substantiel de quelques emplois majeurs : F.Bernard-Marie reprendra la direction des affaires à la fromagerie et au magasin et laissera la charge de Père Maître à F.Philippe qui, de toutes ses responsabilités antérieures, ne gardera que la boulangerie. F.Gilles enfin, déjà bibliothécaire, se voit encore confier la facturation fromagerie.

Lundi 12 : P.Abbé s’absente toute la semaine à Laval, où se tient la Conférence de la nouvelle Région dite de Centre-Europe, qui regroupe dans le triangle Laval-Brialmont-Acey 8 maisons de moniales et 6 de moines.

Mercredi 14 : Dans le cadre de ses causeries ignatiennes, le Père Mendiboure, s.j., nous introduit à la seconde semaine des Exercices, qui est une contemplation de la vie de Jésus encadrée par l’encouragement de St Ignace à suivre le Maître de plus près « si nous nous y sentons appelés ». Ce soir effectivement, nous avons si bien collé à Lui que nous en aurions oublié l’heure et y serions peut-être encore si Fr. Vincent n’était allé tirer P.Prieur par la manche pour le ramener à des réalités plus prosaïques, à savoir les Complies à chanter.

Dimanche 18 : Mlle Mariette Canevet vient donner une semaine de causeries sur deux sujets différents : le premier, consacré à une histoire du discernement des esprits dans la Tradition, sera présenté chaque soir à toute la communauté ; le second, plus spécialement ouvert aux jeunes et aux étudiants, leur retracera chaque matin la figure de St Grégoire de Nysse.

Mercredi 28 : Mère Inès arrive de Belval pour se rendre demain avec Père Abbé à Altbronn où se réunit la Commission d’aide aux 5 maisons de moniales dont notre abbé s’occupe. Mère Inès nous parla le soir, de manière très agréable, de Belval et d’El Encuentro (Mexique), qui lui rappelle sans cesse qu’elle a été prêtée que « pour un an » !

En ce temps de carême, le Père André Ravier, sj, nous régale au réfectoire avec son excellente biographie deUn sage et un saint. François de Sales, Nouvelle Cité 1985.

 

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2007. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.