Mars 2007

Samedi 3 : D’Altbronn P.Abbé a gagné Laval où il assurera jusque samedi prochain la prédication de la retraite communautaire.

Lundi 5 : Quelques Maîtres et Maîtresses des novices venus des deux branches bénédictine et cistercienne se retrouvent ce soir à l’hôtellerie pour une session de 4 jours animée par Mr Alvaro Escobar. Les monastères représentés sont Cîteaux, Jouarre, La Fille-Dieu, La Maigrauge, Le Mont des Cats, Lérins, Tamié et Vénières. Nous aurons ainsi l’occasion d’en entendre quelques-un(e)s au chapitre deux soirs de suite.

Jeudi 8 : L’abbé Dominique Wiel, prêtre ouvrier du diocèse d’Arras, a été invité par la gérante de notre librairie à présenter au public son livre Que Dieu ait pitié de nous (Éditions Oh ! 2006). Il y raconte la triste affaire judiciaire d’Outreau qui, en 2001, l’envoya en prison avec 16 autres inculpé(e)s, tous innocentés 4 ans plus tard. L’assistance était trop nombreuse pour tenir dans notre petit magasin, aussi est-ce dans l’église paroissiale attenante à l’abbaye que Dominique a parlé avant de répondre aux questions des participants et de dédicacer son ouvrage. Le lendemain matin la communauté put, elle aussi, l’écouter et le questionner.

Samedi 10 : À l’heure de None, nous avons la joie de revoir dans sa stalle notre Père Abbé, juste rentré de Laval via Roissy où il est allé cueillir à leur descente d’avion Dom Jean Chrysostome et Père Baudouin. Le Père Prieur de Maromby nous restera un mois ; sa présence s’explique par la tenue à Scourmont (Belgique) de la Conférence régionale – mieux vaudrait écrire : continentale – des supérieur(e)s d’Afrique et Madagascar. Initialement prévue à Maromby, qui se faisait une fête de les accueillir dans une hôtellerie toute neuve, leur réunion s’y est finalement révélée impossible à cause de la difficulté des déplacements sur le continent, ce dont Jean Chrysostome se montre légitimement dépité. Père Baudouin, quant à lui, nous restera trois mois entiers, pour un congé quinquennal avancé d’une année en raison de l’état de santé de son frère.

Mercredi 14 : Père Abbé aura demain 50 ans ! Mais ayant à faire ce jour-là un aller-retour sur Paris, nous anticipons le joyeux événement au repas de ce midi en nous partageant un immense gâteau à la crème après que P.Abbé en ait soufflé les 50 bougies. Veuillent les 50 années à venir passer aussi prestement et convivialement pour lui et la communauté.

Samedi 17 : Supérieur(e)s et délégué(e)s de La RAFMA (Région AFrique-MAdagascar) sont en train de converger de tous les points d’Afrique vers l’abbaye de Scourmont où ils tiendront leurs assises deux semaines durant. Cela nous vaut le passage de Dom Barnabé, prieur de Bela Vista (Angola) et de Dom Germain, prieur de Koutaba (Cameroun), anciens étudiants de notre studium que nous avons grande joie à revoir. Les nouvelles qu’ils nous partagent de leurs communautés respectives apparaissent singulièrement convergentes :

–          Bela Vista compte 11 frères et Koutaba 16.

–          Les deux communautés occupent un nouveau monastère en cours de construction, avec les besoins d’argent que cela entraîne.

–          Les deux prieurs arrivent tous deux en fin de mandat.

–          Last but not least : les deux pays connaissent une paix politiquement et économiquement stable en dépit d’un trop grand fossé entre très riches et très pauvres.

Lundi 19 : F.Bertin retourne au CHR se faire enlever la tige métallique qui lui traverse de haut en bas son tibia fracturé. Il en attend beaucoup de progrès pour la marche. Las ! le chirurgien en disposera autrement : il enlèvera bien la barre et ses vis, mais pour les remplacer par de plus fortes encore, l’os se révélant toujours trop abîmé. Puis l’infection s’en mêlant, en cette fin de mois notre frère se retrouve en traumatologie aseptique au sous-sol du grand hôpital, avec l’espoir de nous rentrer seulement pour Pâques si tout va bien.

Mardi 20 : F.Michel conduit à Scourmont Dom Barnabé de Bela Vista, Dom Germain de Koutaba et Dom Jean Chrysostome de Maromby, ainsi que frère Félix de Maromby, en séjour chez nous depuis 15 mois et qui accompagne son prieur à titre de délégué.

Mercredi 21 : Nous avons pour quelques jours dans nos murs Michel Cool, journaliste qui n’est pas sans renom puisqu’après avoir fait carrière dans la presse chrétienne il est depuis 3 ans producteur de culture religieuse à France-Culture. C’est d’ailleurs d’entretiens tenus à l’antenne durant l’été 2005 avec diverses personnalités chrétiennes qu’il tira son livre Les nouveaux penseurs du christianisme, paru l’an dernier aux éditions DDB. Très accroché à sa vocation de journaliste chrétien, un défi lui tient à coeur : rendre compte de notre foi dans le langage médiatique d’aujourd’hui ; en vue de quoi il a plein de projets en tête, notamment avec le milieu monastique, ce qui explique son court séjour parmi nous.

Samedi 24 : Les Édtions Verbum de Croatie organisent des Journées de la Culture chrétienne à Split en Croatie. F.Philippe, ancien supérieur de Marija-Zvijezda, a jadis coédité une traduction de Thomas Merton pour cette maison d’édition, qui compte aussi à son actif des traductions de Dom André. C’est ainsi que notre frère a été invité à participer uax Journées à Split. Il est accompagné, comme de juste, de son novice croate F.Igor pour une visite dans sa famille. F. Philippe quant à lui sera pris en charge sur place par notre ancien frère Antun Pečar, aujourd’hui aumônier des bénédictines sur l’île de Pag (Croatie). Ensemble ils se rendront de Split à Zagreb, où sont prévues d’autres conférences et activités, ainsi qu’une rencontre avec le Cardinal archevêque de Zagreb, bref de quoi occuper son séjour jusque samedi prochain 31 mars.

Mardi 27 : Fidèle à sa conférence mensuelle, le R.P.Mendiboure, S.J. nous démonte ce soir les mécanismes délicats de la consolation, de la désolation et du discernement des esprits. L’analyse en est subtile mais le Père est catégorique : la consolation est le régime normal de la vie chrétienne.

Mercredi 28 : Dom François de Place, Administrateur Apostolique de Marija-Zvijezda (Bosnie), vient rejoindre au Mont des Cats F.Tomislav et le Dr Aničič, responsable de la Caritas de Banja Luka, qui nous arrivent demain en vue d’étudier un projet de fromagerie pour la toute petite communauté bosniaque. Nous avons plaisir à revoir F.Tomislav, ancien étudiant de la maison, et à entendre Dom François nous donner des nouvelles de notre ancienne maison-mère de Sept-Fons.

Samedi 30 : P.Abbé est allé reprendre à Scourmont nos hôtes de la RAFMA, ce qui nous vaut d’accueillir pour deux jours Dom Charles, moine ghanéen de Bamenda (Cameroun anglophone) et Conseiller Permanent à Rome.

Joyeuses Pâques à toutes et à tous, dans une grande communion fraternelle.

 

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2007. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.