Avril

LA VIE RELIGIEUSE, cà roule !SAMEDI 6 : Vers le milieu de l’après-midi, F Laurent, F Michel-Marie, F Pierre-André et F Félix nous quittent pour la journée, direction la métropole du Nord, Lille, pour participer au projet de la Corref-Jeunes, à Lille – LA VIE RELIGIEUSE, ÇA ROULE ! Les jeunes religieuses et religieux du diocèse ont voulu faire découvrir ou redécouvrir les différentes manières de vivre à la suite du Christ, en allant à vélo (ou aussi à pied) à la rencontre des communautés religieuses de l’agglomération lilloise. Cette journée se clôturera par une veillée de prière à 20h 30 à la cathédrale en présence de notre archevêque Mgr. Ulrich.
DIMANCHE 7 : En fin d’après-midi F Bernard-Marie rejoint à son tour la métropole pour participer à l’église Saint-Maurice à la messe d’action de grâce pour la vie religieuse que préside  Mgr Laurent Ulrich, en guise de clôture de ce week-end consacré à la vie religieuse du diocèse.
JEUDI 11 : P Abbé nous quitte tôt le matin pour se rendre à Vitorchiano afin d’y faire la visite régulière ; il y restera jusqu’à la célébration d’une profession solennelle le dimanche 21.
Dans l’après-midi, notre doyen d’âge, F Aimable, 99 ans, chute dans sa chambre, sa température monte à 40° et il a une forte poussée de tension. Qu’à cela ne tienne : aidé du sacrement des malades reçu le lundi suivant, il s’en remet tout doucement.
VENDREDI 12 : En fin d’après-midi, F. Bernard-Marie prend part à une manifestation « Bière trappiste », organisée par le Musée de la Bière à Poperinge.
MERCREDI 17 : A l’invitation de D. Ginepro, F Bernard-Marie sera jusqu’à la fin du mois à l’abbaye de Tamié, notre maison-mère.
JEUDI 18 : Nos trois frères stimistes (Michel-Marie, Pierre-André et Laurent) encadrés de leur tuteur F Gilles gagnent Orval pour leur dernière session de cours ; il restera la session d’examens de juin.
LUNDI 22 : F Vincent se rend en milieu de matinée à la polyclinique du Bois à Lille pour 36 heures afin d’y passer un examen médical.
En fin de journée, F. Gilbert de Maromby arrive d’abord, après s’être bien débrouillé à Lille où il a dû changer de gare. Les frères le retrouvent avec joie. Il avait déjà vécu chez nous de décembre 2008 à octobre 2009, date à laquelle son supérieur, Dom Marc-André, l’avait envoyé aux Seychelles renforcer la petite équipe des frères de l’Harmonie.
Et Père Abbé arrive lui aussi, un peu plus tard dans la soirée.
Justice et Charité, François SoulageJEUDI 25 : Après vêpres, Christophe Henning, journaliste à l’hebdomadaire Le Pèlerin et déjà venu plusieurs fois pour des conférences en notre magasin, vient nous présenter son dernier ouvrage : « Justice et charité, François Soulage, entretiens avec Christophe Henning », (DDB, 2012). Économiste ayant favorisé le renouveau de l’économie sociale et solidaire en France, militant de gauche, F. Soulage est président du Secours catholique depuis 2008. Il évoque son engagement, au nom de sa foi chrétienne, auprès des personnes dans le besoin,.
Christophe Henning nous expliquera aussi son travail de journaliste à Rome et son analyse des choses lors de l’élection du Pape François.
MARDI 30 : Notre évêque a souhaité qu’un membre de la communauté participe au Conseil presbytéral renouvelé récemment. Père Abbé y retourne cet après-midi.

TRAVAUX-CHANTIERS : Le rejointoyage de la façade de « l’ancienne infirmerie » ainsi que celle de l’église côté préau s’est achevée après trois mois de travaux souvent interrompus par les périodes de gel. Le résultat, que nous pouvons contempler chaque soir durant le chapitre, est impressionnant.
Un nouveau chantier s’est ouvert afin de trouver et colmater une fuite provenant du clocher. Un échafaudage monte, côté jardin, depuis le sol jusqu’au clocher.

Sur les traces des Chrétiens oubliésAprès avoir écouté en lecture de réfectoire Les jésuites et la Chine, De Matteo Ricci à nos jours, du P Benoît Vermander, s.j., nous commençons le récit autobiographique d’un tour du monde : Sur les traces des chrétiens oubliés, de Charles Guilhamon. (Éd. Calmann-Lévy, 2012).
Il s’agit du carnet de voyage de deux étudiants catholiques très engagés et motivés, qui ont consacré une année entière (juillet 2009 – 2010) à faire le tour du monde en vélo à la rencontre des communautés catholiques oubliées ou persécutées, ce qui les a conduits en Irak chez les chaldéens de Bagdad puis en Syrie et de là en Inde … où nous sommes arrivés avec eux à l’heure où se clôt cette chronique. Tout autant qu’un témoignage saisissant sur la montée inquiétante de l’intolérance et du fanatisme, ce livre atteste aussi, à travers des rencontres bouleversantes et lumineuses, la vitalité de notre Église et la force inépuisable du rêve de fraternité.

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2013. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.