Août 2008

Lundi 4 : P.Abbé est invité, à titre de P.Immédiat, à présider la pose de la première pierre de Naši Pani, fondation de Vitorchiano en Tchéquie, et ce en présence du Nonce à Prague entouré de 40 invités d’honneur. Il en reviendra le surlendemain soir.
Mercredi 6 : Pour sa semaine de retraite, F.Vincent a choisi le nord et gagné Klaarland. Vendredi, F.Florent optera pour le midi et ira faire la sienne à Chambarand. Navré de perdre ainsi son dévoué infirmier de jour et de nuit, F.André-Louis demandera de passer 15 jours à l’hôpital de Bailleul.
Samedi 9 : P.Abbé et Mère Inès de Belval ont été invités par le Chapitre Général des Bernardines d’Esquermes à partager une de leurs journées. Ce qu’ils ont fait ce samedi. Le lendemain soir au chapitre, Mère Inès nous a elle-même parlé, de l’abondance du cœur, des 3 communautés dont elle se retrouve supérieure, Belval, Igny et la Grâce-Dieu. Dès lundi matin elle reprenait la route avec Père Abbé pour l’abbaye de Laval, où se tenait une session de 3 jours ouverte à tous les supérieur(e)s de l’ouest. Celle-ci était animée par Denis Delesalle et consacrée à l’ennéagramme, un outil de travail systématisé par des Pères jésuites sud-américains.
Mercredi 13 : En fin d’après-midi… Mais laissons la place à toujours mieux informé, le quotidien LA VOIX DU NORD : Aux alentours de 17 h., les frères résidant au Mont des Cats ont appelé les sapeurs-pompiers. La croix du clocher, suite aux rafales de vent, menaçait de s’écrouler. Les pompiers d’Hazebrouck, de Boeschèpe, de Bailleul et le Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux (GRIMP) de Fort-Mardyck ont dû intervenir en hélicoptère. La grande échelle ne leur a pas permis d’atteindre le clocher. Finalement, il n’a pas été nécessaire de découper la croix (pesant 250 kg) ou de la consolider. Ses fers de soutien ont simplement plié et il faudra désormais l’intervention d’une entreprise.
Au vrai il s’agit, non du clocher central, d’où le coq se défend bec et ongles contre les tempêtes depuis la dégringolade de son prédécesseur, mais de l’une des 2 tourelles surplombant le perron.
En attendant l’intervention annoncée, le perron a été interdit d’accès et, conséquemment, la procession du 15 août a dû être ajournée elle aussi.
Vendredi 15 : Avant le départ de nos 2 séminaristes roumains Marius et Daniel, P.Abbé leur a cédé sa place au chapitre du soir. Fort de son expérience de 4 séjours consécutifs, Marius, cœur simple et droit, nous a beaucoup réjouis en déclarant : « La première fois que je suis venu, je pensais qu’en certains lieux les anges du ciel habitent aussi la terre, et que les monastères en étaient. Aujourd’hui je dis : non, les anges habitent dans le ciel et les moines sont des hommes qui habitent sur la terre ». Marius et Daniel seront relevés dans une semaine par Gabriel et Guérasime.
Mardi 19 : F.Philippe retourne en Croatie assurer le suivi du récent passage des jeunes croates en France et en Belgique.
Mercredi 20 : La solennité de la Saint Bernard se voit encore rehaussée par la présence de notre archevêque Mgr Laurent Ulrich. Après l’eucharistie il pique-niquera avec nous… au réfectoire. Après none nous aurons toute latitude de l’écouter et de l’interroger en salle St Bernard. N’est-il pas vice-président de la Conférence des évêques de France ? Ce même jour notre frère mauricien, Oswaldo, commence son postulat canonique.
Samedi 23 : Nous retrouvons F.Félix de Maromby, en route avec son supérieur Dom Jean Chrysostome pour le Chapitre Général de l’Ordre, qui se tiendra à Assise durant les 3 premières semaines de Septembre. F.Félix y participe au titre de délégué pour tout le continent Afrique-Madagascar.
Dimanche 24 : Mère Aurora, abbesse d’El Encuentro (Mexique), elle aussi en route pour le Chapitre Général, nous arrive avec Mère Inès, jadis prêtée par El Encuentro à Belval pour un supériorat d’un an, il y a de cela plus de deux ans ! Mère Aurora est la jeune abbesse d’un jeune monastère qui ne compte que 37 ans d’âge ; sur 26 sœurs, 8 sont encore en formation. Haut perchées à plus de 2.000 mètres d’altitude et à deux heures à l’Est de Mexico, elles vivent de produits lactés légèrement alcoolisés, de l’édition d’images et de la coupe d’une petite forêt.
Lundi 25 : P.Abbé conduit F.Gilles à l’avion pour Rome, où il va suivre 2 années de cours à San Anselmo.
Mardi 26 : Deux soirs de suite Dom Jean Chrysostome nous réjouit de ses nouvelles de Maromby, autre jeune monastère de 34 frères et d’autant de postulants en train de frapper à la porte. Eux vivent du produit de la vigne et leur hôtellerie devient très connue dans toute la Grande Île, évidemment pour une toute autre raison.
Jeudi 28 : Il est temps pour P.Abbé, Dom Jean Chrysostome et F.Félix de gagner Assise à leur tour, pour le Chapitre qui débutera par l’élection d’un nouvel Abbé Général. Le Mont des Cats, lui, se contentera aisément de la nomination d’un sous-prieur en la personne de F.Nivard.
Vendredi 29 : Il n’aura fallu que 3 jours de temps à un énorme engin mi-bulldozer mi-pelleteuse pour mettre à bas la porcherie et ses annexes.  Désormais, à travers le porche de la cour de la ferme, on ne voit plus qu’un grand trou, blanc de lumière et de ciel, bien fait pour rappeler que nous sommes au sommet d’un mont.
Dimanche 31 : Ultimes départs du mois : ceux de F.Lucien qui va cette année suivre les cours de l’ITIM, et de F.Bertrand pour Assise, comme infirmier des Pères capitulaires.
Après avoir lu au réfectoire : La crise intégriste. 20 ans après le schisme de Mgr Lefebvre, de Nicolas SENÈZE (Bayard 2008), nous commençons de Jean-Marie PELT : Dieu en son jardin. Entretiens avec Rachel et Alphonse GOETMANN (DDB 2004).
Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2008. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.