Qautrième Dimanche de l’Avent

Zacharie, Élisabeth et Marie.

La Loi est absolument impuissante, avec ces sacrifices, toujours les mêmes, que l’on offre perpétuellement d’année en année, à rendre parfaits ceux qui s’approchent de Dieu.
Bien au contraire, par ces sacrifices eux-mêmes, on rappelle chaque année le souvenir des péchés.  En effet, du sang de taureaux et de boucs est impuissant à enlever des péchés. (Hb 10,1…4)
C’est ainsi que commence la séquence de l’épître aux Hébreux dont nous avons entendu quelques versets en deuxième lecture.  L’auteur de cette épître, homme de culture rabbinique converti au Christ, veut montrer combien la Loi de Moïse est une « image » de la réalité divine que Jésus est venu nous révéler.
La loi avait pourtant été donnée par Dieu au Peuple élu.  Mais la ritualité tatillonne, qui prend tellement vite le dessus à toute expérience religieuse, avait rendu le culte du Temple rigide et sans saveur.  Avec les meilleures intentions du monde, combien est grande aujourd’hui encore la tentation de tout contrôler, de tout faire selon les rubriques.  Nous risquons trop souvent de penser que Dieu répondra à nos dévotions et viendra à notre rencontre si la liturgie a été célébrée en toute exactitude.
L’épître aux Hébreux nous redit clairement que les sacrifices, les expiations pour les péchés, sont impuissants à rendre l’homme parfait, sont impuissants à pardonner les fautes passées.  Zacharie, lorsqu’il présentait l’encens dans le Saint des Saints pour la liturgie de l’expiation, ne s’attendait pas à la vision de l’ange Gabriel.  Perturbé dans le rite qu’il célébrait, il exprima des objections aux paroles de l’ange (Lc 1,11-20).
Marie quant à elle, priait dans le secret de sa chambre.  Toute attentive à la parole de Dieu qu’elle méditait, elle fut bouleversée par l’apparition de l’ange.  Rassurée par les paroles de paix, elle posa la question de savoir comment cela se fera-t-il, mais sans mettre en doute la grâce qui lui était faite (Lc 1,26-38).
Zacharie et Marie sont les deux maillons qui permirent à Dieu de faire irruption dans notre monde et de prendre chair de notre chair.  La femme de Zacharie donna naissance à Jean le Baptiste, le Précurseur.  Celui-ci fut envoyé par Dieu pour préparer la voie à la venue du Sauveur.  Il fut le dernier des prophètes, aux dires de Jésus lui-même, le plus grand des prophètes de l’Ancienne Alliance, puisqu’il eut comme tâche de désigner le Christ.
Marie donna naissance à Jésus-Christ, le Fils de Dieu venu en ce monde pour nous révéler le Père.  C’est la Nouvelle Alliance qui commence par la conception virginale de Jésus en Marie.
Lorsque Marie rencontre Élisabeth, voilà les deux enfants qui se reconnaissent, qui se le disent et le font comprendre à leurs mères respectives.  D’une part la vieille Élisabeth qui portait en elle le dernier prophète de l’Ancienne Alliance.  D’autre part la jeune Marie qui a conçu du Saint Esprit et vient se mettre au service de sa cousine.  Belle icône de la bonté de Dieu pour son Peuple et pour nous, les croyants d’aujourd’hui.  Jésus présent en Marie transmet, à Élisabeth et à l’enfant qu’elle porte, l’Esprit Saint dont elle avait été comblée au moment de son Annonciation.
Les « oui » de Marie, de Joseph, de Zacharie et d’Élisabeth prennent corps et commencent à porter des fruits.  Dans cette première rencontre entre Jean et Jésus, déjà le Précurseur annonce la venue du Sauveur, Jean montre à sa mère que Jésus est tout proche.
L’incarnation du Verbe de Dieu, le OUI que Jésus a donné à son Père, prend chair dans cette première Visitation.  La Bonne Nouvelle nous sera désormais transmise par la voie des hommes.  Dieu pour nous s’est fait chair pour nous inviter à devenir dieu.
À notre tour, écoutons Dieu nous parler dans les événements de notre vie.  Dieu, toujours, donne les moyens de réaliser ce à quoi Il nous appelle.  Que la participation à cette eucharistie nous donne la force de dire « oui » aux appels que Dieu nous propose.

Mi 5,1-4 ; Hb 10,5-10 ; Lc 1,39-45

Frère Bernard-Marie

Cette entrée a été publiée dans Homélies 2012. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.