Janvier 2009

JEUDI 1 : À nouvelle Année, nouveau Conseil abbatial, composé cette fois de 7 membres, chiffre réputé parfait. Outre P. Abbé assisté de 2 frères nommés par lui, les Prieur (F.Jacques) et S/prieur (F.Nivard), 4 ont été élus par la communauté : FF. Pierre, Bruno, Jean-Pierre et Bernard-Marie.
LUNDI 5 : Père Marc-André, nouveau prieur élu de Maromby, avant de prendre son bâton de pèlerin pour rejoindre son poste, s’en va saluer sa maman dans les zones méridionales de la France. Signalons aussi un autre départ, celui du « Chroniste » ou rédacteur de cette chronique, par la voie la plus rapide, celle des airs. Direction : l’aumônerie encore vacante de la Fille-Dieu. L’arrivée cependant sera à mettre au compte du lendemain, Genève 1 H. 30 du matin, pour cause de neige et de verglas qui ont déplu aux aéroplanes.
MARDI 6 : De l’aéroport de Lille-Lesquin nous arrive, sans aucun souci, Père André, qui a accepté de nous prêcher la retraite de communauté 2009. Ce temps bien particulier commencera demain soir. Si les fabrications fromagères sont au point mort durant ces jours, la fromagerie sera cependant bien animée pour cause d’installation de plusieurs équipements.
MERCREDI 7 : La retraite commence, de manière assez logique, par le premier mot de la Règle : « Écoute ». Mais on ne se lancera pas ici dans un compte-rendu de toutes les conférences, d’ailleurs seulement destinées à nous mettre en silence.
SAMEDI 10 : Un coup de fil annonce que P. Edmond de Maromby, économe à la Maison Générale, est lui aussi à l’aéroport de Lille-Lesquin. Il vient rencontrer le Prieur nouvellement élu de Maromby et sur le point de s’envoler pour la Grande Île.
DIMANCHE 11 : Jour d’envol de P. Abbé et de P. Marc-André pour l’hémisphère Sud. Première étape : visite, guidée par P. Abbé, des Seychelles et de leur Église, ainsi que du terrain de « l’Harmonie » choisi pour la fondation. Puis : le monastère de Maromby, où P. Marc-André sera installé comme prieur. Cette « installation » a déjà commencé au Mont des Cats, où le nouveau supérieur a vu cinq de ses ouailles : P. Edmond et les frères Gilbert, Lucien, Michel-Marie et Sylvain-Marie ; plus un futur petit-fils, Oswaldo, postulant pour les Seychelles.
LUNDI 12 : La retraite poursuit son chemin, la fromagerie est à l’arrêt ; des travaux y sont programmés, en particulier par la maison Chalon-Mégard.
Ce lundi, se réunissent également les entrepreneurs retenus pour le chantier de la nouvelle infirmerie, qui comprend la réhabilitation d’un bâtiment annexe du monastère et une partie de construction neuve. Dès lors l\’Entreprise Cléva a toute liberté d’engager les travaux de démolition exigés dans le bâtiment annexé.
Passage de nos frères de Sept-Fons pour étudier le chauffage de l’église.
JEUDI 15 : Échange d’aumôniers suppléants à la Fille-Dieu, avec le retour du Chroniste et l’envoi de F. Philippe pour la même durée, tandis que la communauté s’accroît de l’heureuse présence de Jean-Michel, Père Blanc belge en année sabbatique après vingt autres années de mission en Tanzanie. Après avoir consacré quatre mois à péleriner jusqu’à St Jacques de Compostelle, il vient se livrer chez nous à la démarche, sinon inverse du moins tout autre, du voyage intérieur.
DIMANCHE 18 : Nous visionnons en fin de soirée la première partie d’un montage du Jour du Seigneur sur le Pasteur Roger Schutz : Fr. Roger, un silence révolutionnaire. Moins une reconstitution historique qu’un recueil de souvenirs et de témoignages émus.
LUNDI 19 : Nous retrouvons ce midi, avec le contentement qu’on vous laisse imaginer, notre P. Abbé de retour de sous l’équateur, juste le temps pour lui d’enlever sa tenue d’été et de faire le plein de lainages et de chandails, destination les froids polaires du Canada, demain après-midi. Il va prêcher la retraite à nos frères de Rougemont.
MARDI 20 : Au cours de sa causerie mensuelle sur St Paul, le P. Hubaut a poursuivi son fin épluchage du messianisme et du culte dans les deux traditions du premier christianisme, selon qu’il se rattachait au Temple ou à la diaspora.
JEUDI 22 : Nouvel échange d’aumôniers intérimaires, cette fois à Belval, avec le départ de F. Jean-Pierre et le retour de F. Louis-Marie.
VENDREDI 30 : F. Pierre et F. Bruno nous représentent aux funérailles de Dom Hermann-Joseph, ancien abbé de Saint-Sixte.
Dom André recommande à vos prières sa sœur cadette Maria, décédée le 22 janvier.
Au réfectoire, nous avons entamé un nouvel ouvrage d’Annie LAURENT : Les chrétiens d’Orient doivent-ils disparaître ? (Salvator 2008).
Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2009. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.