Mai 2009

MARDI 5 :  Après avoir rétrocédé à F. Jean-Paul sa charge de cellérier, F. Bernard-Marie peut partir d’un cœur plus léger à l’autre bout de la France suivre à Belloc la session annuelle des fromagers monastiques. Il nous en ramènera un certain petit fromage au lait de brebis qui ne fera pas long feu sur la table.

 

 

 

 

 

MERCREDI 6 : Le diocèse de Lille fait ses adieux à son évêque auxiliaire Mgr Pascal Delannoy, promu évêque de Saint Denis, sans doute le plus petit diocèse de France puisqu’il ne peut aligner que 26 km de long, mais nullement le moins peuplé, un parfait melting-pot en vérité. Père Abbé y participait, bien sûr, et jusque tard dans la soirée; puis, tôt le lendemain matin, il se retrouvait au volant de sa voiture pour partager une autre journée d’adieux, à la Grâce-Dieu (Besançon) cette fois, où les moniales illustres descendantes de Port-Royal marqueront par de brillantes conférences la passation des clés du monastère aux Travailleuses Missionnaires  qui y ouvriront dès juillet leur noviciat international. Quant aux sœurs de la Grâce-Dieu, elles gagneront, qui Belval, qui Laval, qui Igny appelé à devenir le lieu de regroupement définitif des trois communautés.

 

 

 

 

 

VENDREDI 8 : Cuisine et cuisiniers ont, eux aussi, à  faire des adieux douloureux à   F. Louis-Marie, qui les quitte pour le magasin afin d’en libérer F. Philippe.

 

 

 

 

 

SAMEDI 9 : P.Abbé est de nouveau à Rome pour l’élection du nouvel abbé de Frattocchie. L’heureux élu sera leur propre supérieur ad nutum Dom Thomas.

 

 

 

 

 

MARDI 12 : En l’absence de P. Abbé, Mme Quilton s’est invitée pour nous parler de l’Association laïque Mère de Miséricorde fondée après 1980 par Jean-Marc et Sabine Poujade avec l’aide de deux évêques du sud de la France pour empêcher les mères en détresse de recourir à l’avortement. Le noyau de leur action réside dans l’écoute téléphonique et s’appuie sur des chaînes de prière et de jeûne. S’y ajoutent aussi des causeries dans les lycées catholiques (les autres leur sont fermés). Le témoignage de cette dame ardente, qui s’était déplacée pour nous depuis Arras, était émouvant de foi et de chaleur.

 

 

 

 

 

MERCREDI 13 : P. Abbé nous revient d’Italie en même temps que Dom Victor, notre Père Immédiat, venu nous consacrer toute une semaine. Le récit vivant et circonstancié qu’il nous fera de leur retraite de communauté, cette année même, avec 2 membres de l’ESDAC, nous intéressera au plus haut point, notamment le fait que les frères ont dû l’écourter tant ils étaient sur les genoux… L’ESDAC est décidément une institution très sérieuse qui entend mettre tous les atouts dans son jeu afin de mieux honorer sa clientèle. Par exemple la suppression du travail manuel durant les 5 jours de retraite, et un temps enviable laissé à la méditation privée.

 

 

 

 

 

MERCREDI 20 : P. Abbé participe à Lille à la première réunion de la Corref, une décentralisation à l’échelle provinciale de feu la Conférence des Supérieurs Majeurs de France. Comme ce nouvel organe réunit les supérieurs et supérieures majeurs des 3 diocèses du Nord de la France, il nous en revient avec des nouvelles de ce qui se vit dans la vie religieuse de nos diocèses.

 

 

 

 

 

JEUDI DE L’ASCENSION : Mgr Kratz, nouvel auxiliaire de Strasbourg, est venu donner à Lille une conférence aux jeunes sur l’Europe; à la grande joie de notre alsacien F. Florent, il vient aussi présider notre eucharistie et nourrir toute l’assemblée d’une vibrante homélie.

 

 

 

 

 

VENDREDI 22 : Les 6 mois sabbatiques de Jean-Michel, Père Blanc belge, auront passé plus vite encore pour nous que pour lui, peut-être; en tout cas l’heure des adieux est venue, et la longue causerie qu’il veut bien nous donner ce soir n’est pas  sans faire penser au chapitre de la Règle « de monachis peregrinis » où St Benoît écrit : « Si (l’hôte) attire l’attention sur un point, l’abbé se demandera si le Seigneur ne l’a pas envoyé précisément pour cela ». C’est que le gaillard nous a bien remonté les bretelles en pointant du doigt nos manques à gagner dans la primauté accordée ou non à la vie de prière.

 

 

 

LUNDI 25 : Petite friandise pour nous remettre un peu de baume au cœur : notre fromage a désormais droit au papillon de Qualité Régionale « Saveur en or ».

 

 

 

 

 

MARDI 26 : F.Jacques passe 4 jours à la Maigrauge (Fribourg) avec le Conseil de rédaction des Collectanea. Et le lendemain F. Philippe, autre frère rédacteur, fera de même à Paris, mais plus brièvement, avec les éditions Bellefontaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous venons de terminer en lecture de réfectoire le livre d’entretiens tenus par le Cardinal Martini avec Georg Sporschill sur la foi, les jeunes, l’Église et intitulé « Le rêve de Jérusalem » (DDB, 2009).

 

 

 

 

 

Nous confions aussi à votre prière la maman de notre frère Guy, qui vient de s’endormir dans la mort ce lundi 1er juin, au bel âge de cent ans.

 

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2009. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.