Juin

VENDREDI 1 : F Bruno participe à Jouarre à une brève réunion de Pères-Maîtres et Mères Maîtresses. Philippe Duc, quant à lui, regagne Paris jusqu’au 15 juillet.
DIMANCHE 3 : Félix a reçu le sacrement de confirmation il y a huit jours dans la collégiale d’Aire-Sur la-Lys. Et le voici qui commence ce jour le temps du postulat.
LUNDI 4 : Retour de P Abbé de l’Abbaye de Koningshoeven à Tilburg où il a effectué la visite régulière secondé par Dom Lode d’Orval.
F Paul se rend à l’hôpital où il se fera opérer le lendemain d’une hernie et réapparaîtra parmi nous dès le surlendemain!
MERCREDI 6 : Nous retrouvons aujourd’hui Paul ; après une paire d’années, il reprend chaque matin son précieux service à la porterie.
Nous accueillons dans la matinée une journaliste-animatrice et quelques collaborateurs d’un programme télévisuel culinaire, en vue d’un petit reportage sur les produits alimentaires (fromage et bière) que nous commercialisons.
Père Abbé nous annonce au chapitre que F Oswaldo a obtenu son permis de conduire français, qui remplacera avantageusement la possibilité à durée limitée, un an, de conduire en France avec son permis mauricien.
JEUDI 7 : Mme Marie-Dominique Minassian, professeur de théologie morale fondamentale à l’université de Fribourg (Suisse), présente au magasin et aux frères qui le souhaitent son ouvrage : Frère Christophe Lebreton,  moine de Tibhirine.  De l’enfant bien-aimé à l’homme tout donné (Éditions de Bellefontaine).
Mme Marie-Dominique Minassian Frère Christophe Lebreton
C’est l’itinéraire spirituel de Frère Christophe qui y est retracé. Toute une vie s’y découvre, avec la genèse d’une spiritualité originale où la poésie dessine, dans le souffle du Don, une véritable mystique de la relation.
Cet ouvrage nous incitera à entrer dans sa spiritualité et sa théologie, par le biais de nombreux recours à la correspondance inédite de frère Christophe. Un cheminement intérieur d’un bien-aimé qui s’est tout donné.
« Le Don invente le chemin pour celui qui s’avance dans la foi et laisse son désir correspondre à l’Amour-Don… Ce chemin mène au pied de la Croix ». Cette croix va constituer le paradigme existentiel qui va s’imprimer jusque dans son écriture poétique, bouleversée en sa ponctuation par le point positionné dans la croix.
Frère Christophe Croix et coeur Frère Christophe Joie Frère Christophe, Je t'aime
VENDREDI 8 : P. Abbé se rend en fin d’après-midi chez nos voisins, les frères de l’Abbaye de Sint-Sixtus, pour l’action de grâces et l’inauguration de leur nouvelle abbaye. Un certain nombre de supérieurs sont présents ainsi que bien des personnalités et de nombreux amis.
Sint Sixtus Abdij Sint Sixtus Abdij
SAMEDI 9 : L’Île Maurice n’est pas toute proche, et pourtant un jeune Mauricien, qui nous connaît à travers les sœurs carmélites de là-bas, vient commencer un stage découverte.
MARDI 12 : Lors de l’assemblée générale de l’A.I.T. (Association Internationale Trappiste) qui a lieu à l’abbaye d’Orval, la SAS du Mont des Cats, représentée par Fr. Bernard-Marie, est reçue comme administrateur de l’association.
LUNDI 18 : F Bernard-Marie monte à Paris pour le site Vie-monastique.com, mis en place par les monastères de France à destination des jeunes.
F Michel-Marie et F Pierre-André, accompagnés par F Gilles, gagnent l’abbaye de Limon pour y « subir » les examens de fin d’année  de leur seconde année au STIM. Ils en rentreront bien vivants le samedi suivant.
JEUDI 21 : C’est avec une joie non dissimulée que nous accueillons frère Jean-Paul après un bon mois de convalescence à l’Abbaye Saint-Paul de Wisques, haut-lieu bénédictin tout proche de nous mais déjà sur le diocèse d’Arras.
Michel CoolA la salle de conférence au  magasin, un ami de longue date, le journaliste Michel Cool,  qui y présente son dernier ouvrage : Dans le secret et l’amitié des moines (Bayard 2012). Il propose une petite introduction à la vie des moines telle que nous pouvons  la découvrir, la goûter aujourd’hui.   Le livre est nourri de nombreux témoignages inédits, de textes de la tradition et de conseils étonnants pour suivre un moine pendant 24 heures, apprendre à devenir moine chaque jour, entendre une vocation, etc. Michel Cool se définit dans ce nouveau livre comme un « ami de la vie des moines et des moniales ».
Michel Cool Dans le secret et l'amitié des moinesIl est peu à peu devenu un familier de la grande histoire du monachisme et des moines aujourd’hui. Et il nous invite ici à partager avec lui cette aventure, à découvrir en quoi elle conduit à un authentique voyage intérieur.
VENDREDI 22 : F Oswaldo retourne se « plonger » dans la bible pour 24 heures à l’école de nos sœurs Bernardines de la Cessoie.
LUNDI 25 : P Abbé prend pour quatre jours la direction de la Tchéquie où il rend visite aux sœurs de la communauté de Nasí Paní  (fondation de Vitorchiano) ; il en est pour l’instant le P. Immédiat.
C’est au tour de notre sous-hôtelier en titre, F Vincent, de monter vers le plat pays batave (Pays-Bas)  participer à une session sur le mystique  rhéno-flamand  Jan Van Ruusbroec chez nos sœurs de l’Abbaye de Koningsoord à Arnhem.
DIMANCHE 24 : Notre principal cuisinier, F Michel, va vivre un temps bienfaisant de retraite à la Trappe, profitant ainsi de la fermeture de l’hôtellerie pour une semaine.
LUNDI 25 : L’hiver nous avait épargné mais nous voici pris dans la tourmente : rhumes, bronchites, laryngites… Chacun, ou presque, y passe ou y repasse. Peu de voix disponibles, et l’hôtellerie étant fermée, une brève expérience est tentée ces quatre jours : un office de Vigiles célébré dans la salle du chapitre, avec les psaumes simplement récités.
MARDI 26 : Père Baudouin retourne à Maromby accompagné de frère Pierre-André, qui y fera sa profession solennelle le dimanche 8 juillet, en même temps que deux autres frères de notre maison-fille, avant de nous revenir pour sa troisième année de STIM.
Ce même jour, les trois dernières sœurs de Belval (Sr Brigitte, Janine et Madeleine) laissent Belval et gagnent définitivement le Val d’Igny, mission accomplie.
SAMEDI 30 :  F Jean représentera la communauté au jubilé des 50 ans de l’ONG A.T.M. «Aide au Tiers-Monde»,  également connue comme «Aide aux Missions », organisation que nous connaissons bien du fait que ce sont eux qui acheminent les gros et petits colis vers le diocèse de Fianar et Maromby.

Après le livre que Christine Pedotti a consacré au déroulement du concile Vatican II, nous entamons la lecture du travail réalisé par F Bernard-Marie sur l’histoire récente de bien de nos communautés de France, tant masculines que féminines et leurs aventures brésiliennes : Les fondations trappistes du Brésil… dans une période de turbulences en Europe.

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2012. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.