Mars 2010

Lundi 1er : Dom Philippe Vanderheyden, abbé de Chevetogne, est bien arrivé hier soir pour notre retraite annuelle. Lors de sa visite du mois dernier, Dom Victor avait remarqué la fatigue de la communauté et nous avait encouragés pour ne commencer chaque journée de cette semaine de retraite qu’à la première sonnerie des laudes, en laissant privés le réveil et la récitation des vigiles. Cette innovation inspirée de Tamié se révèlera un enchantement pour le repos et la vie de prière de beaucoup.

 

Lundi 8 : Père Jacques rejoint la Conférence Régionale Nord-Europe qui rassemble jusque samedi 14 quatorze supérieur(e)s de communautés dans le nouveau monastère de nos sœurs de Berkel à Arnhem (NL).

 

Mercredi 10 : L’abbé Raymond Vandecasteele, ancien prêtre ouvrier du port de Dunkerque qui fréquente depuis toujours notre hôtellerie, nous a livré ce soir un témoignage impressionnant d’Ancien heureux (de fait il rit toujours), ainsi que d’homme de prière : « Je vis de nuit, comme les moines, en écrivant ma prière ». Il vient de sortir son autobiographie, en vente chez l’auteur : Lutter ensemble pour vivre mieux.

 

Jeudi 11 : Fr. Stephan, grand et solide profès solennel de Maromby, nous est tombé du ciel pour un séjour longue durée en communauté.

 

Vendredi 12 : La communauté se réunit en trois groupes avec charge de mettre en examen le nouvel horaire du matin ainsi que son application durant la retraite dont nous sortons. Les deux constantes qui en ressortent s’avèrent toutes deux largement positives puisqu’un vote ultérieur, seulement de sondage, sera favorable par 18 voix contre 4, aux changements d’horaire proposés ad experimentum.

 

Dimanche 14 : Du remue-ménage dans les stalles suivi de la sortie du Père Supérieur et de l’un ou l’autre frère avant le début des Vigiles font pressentir le décès de Frère André-Louis, qui s’éteignait lentement depuis le début de la semaine. Sa mort est pour lui une libération et pour nous, comme chaque départ d’un frère, une racine nouvelle jetée dans l’univers invisible. Né à Dunkerque en 1921 et entré à l’abbaye durant la seconde guerre, il avait participé à la fondation de Maromby (1958). Rentré après treize ans de présence en terre malgache, c’est lui qui eut l’honneur de rentrer la comptabilité de notre fromagerie dans le tout premier ordinateur de la maison, un engin énorme occupant une pièce entière à lui seul. Dans l’après-midi de ce dimanche 14, Fr. Bertrand, qui est également notre préfet des études, est obligé de nous quitter, ainsi que nos frères étudiants malgaches Michel-Marie, Léon et Pierre-André, pour une semaine de cours ITIM à Orval.

 

Mercredi 17 : Fr. André-Louis a été mis en terre recouvert du linceul des morts malgache reçu par lui en cadeau des ouvriers de Maromby lors de son retour définitif, ainsi qu’une pincée de terre malgache. Est-ce ce beau rite funéraire tropical qui valut à cette journée ensoleillée d’être pour nous la première du printemps ?

 

Jeudi 18 : Fr. Denis participe à Toulouse à un colloque sur Aelred de Rievaulx (1110-2010) organisé par l’abbaye Ste Marie du Désert avec le concours de l’Institut catholique de Toulouse et dont les Actes feront l’objet d’un numéro spécial des Collectanea Cisterciensia 2011.

 

Samedi 20 : Nous revoyons avec plaisir Mère Anne-Chantal de Chambarand, venue visiter pour la troisième année de suite Sr Benedicta, qui se dévoue chez nous au vestiaire. Dans la causerie qu’elle voudra bien nous donner le dimanche soir, nous pourrons admirer à quel point nos deux communautés se ressemblent quant au nombre, à la moyenne d’âge et aux soucis et défis qu’il nous faut affronter. Cela fait grand bien.

 

Mardi saint : Fr. Gilles profite de ses vacances romaines pour passer la Semaine sainte à la maison. Dans l’après-midi, P. Jacques se rend à la messe chrismale du diocèse accompagné de notre diacre Fr. Bertrand, que notre archevêque viendra ordonner prêtre le samedi 5 juin prochain, ainsi que de Fr.Michel-Marie de Maromby.

 

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2010. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.