Août 2010

Vendredi 6 août : « Ils sont arrivés ! » Le bruit a couru comme l’éclair à travers toute la communauté. Ils, à savoir les lits, fauteuils, tables et commodes de la nouvelle infirmerie, qui n’attend plus désormais que ses nouveaux locataires ; au nombre de six, ils ont eu droit à une visite guidée des huit chambres médicalisées et des autres locaux qui les attendent.

Lundi 9 : Kresimir, croate, vient passer pour la seconde année consécutive un stage de plusieurs semaines en communauté.

Mercredi 11 : Notre supérieur s’octroie une semaine de retraite dont il part jouir chez les bénédictines de Pradines. Durant son absence, nous écouterons une très belle conférence donnée il y a quelques semaines dans notre magasin par notre ancien évêque Mgr Defois à partir de son dernier livre sur L’Eglise, espace d’alliance.

Jeudi 12 : Frère Michel, notre précieuse estafette, se sera vu mis à rude contribution durant toutes ces vacances d’été. Aujourd’hui, ç’aura été pour aller reprendre à Roissy Fr. Léon, rentré de Maromby, et en revenir après avoir cueilli au passage Philippe Duc, heureux lui aussi de retrouver la communauté après un mois d’hôpital suite à la pose d’une prothèse de la hanche.

Lundi 16 : Deux étudiants roumains prennent à l’hôtellerie la relève de Gabriel et Pierre : ce sont Marius, que nous connaissons depuis plusieurs années et qui est à présent doctorant en théologie sacramentaire à Saint-Anselme (Rome), et Adrian, séminariste à Cluj (Roumanie).

Mercredi 17 : En prévision de sa longue absence à Montréal, Fr. Dimitri gagne Moscou embrasser son père et en reviendra sur la fin du mois. Fr. Léon, lui, nous partage les réjouissances et les labeurs de la triple profession solennelle de ce 8 août à Maromby : chacun des trois profès avait droit à soixante invités et la cérémonie liturgique, déjà commencée la veille au soir, dura près de cinq heures de temps. Quant à la vaisselle du repas, prise en charge par les laïcs cisterciens, elle ne s’acheva que sur les 20 heures du soir.

Mercredi 18 : Daniel Verbaere, l’un de nos anciens producteurs de lait, nous projette de fort belles photos rapportées d’un pèlerinage à Compostelle, dont il est devenu un inconditionnel. Preuve en est la grande chapelle bâtie de ses mains après son retour à la ferme, chapelle dédiée à S. Joseph et dont la fréquentation dépasse à présent celle de l’église paroissiale.

Jeudi 19 : P. Jacques rentre de sa semaine de retraite à Pradines.

Samedi 21 : Au petit matin la communauté s’est vidée d’un coup de toute sa jeunesse : à savoir de nos cinq frères malgaches, de Fr. Oswaldo, novice, avec son père-maître, Fr. Michel faisant chauffeur. Direction Cîteaux puis Acey, où D. Jean-Marc rencontrera les frères de Maromby avant de s’envoler faire la visite régulière dans la Grande Ile le 1er septembre. Le retour du groupe est programmé le 24 août car le 25 les frères étudiants doivent impérativement prendre la route de St-Benoît-sur-Loire où débute la première session du STIM.

Lundi 30 : Pour marquer le retour de Fr. Sylvain-Marie à Maromby après bientôt deux ans de présence au noviciat, comme novice d’abord puis comme jeune profès, nos ouvrons le repas du soir par un apéritif en salle des coules.

 

En lecture de réfectoire, nous sommes près d’achever une biographie de Jean Vanier constituée par le rassemblement de lettres aux communautés de l’Arche, du 22 août 1964 à décembre 2006 : Jean Vanier, Notre vie ensemble (Médiaspaul, 2009 ; traduit de l’anglais).

 

 

 

Quelques nouvelles des Anciens. P. Albéric a beaucoup baissé depuis la S.Bernard et ne quitte plus la chambre. A la suite du décès de D. André, beaucoup se sont manifestés ; plusieurs disaient comment ses écrits ont été déterminants dans leur cheminement de chrétien ou leur formation monastique.

 

 

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2010. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.