Octobre 2011

DIMANCHE 2 : P. Abbé, Fr. Jean-Pierre et Fr. Patrick se rendent pour  la journée chez nos sœurs de Belval : le diocèse d’Arras y fait ses adieux à la communauté. Une grande foule fut au rendez-vous, ce qui dit tout son attachement aux sœurs.
LUNDI 2 : Aujourd’hui pas mal de remue-ménage pour notre infirmier ! F. Paul ainsi que F. Laurent de Maromby se font conduire pour subir une opération, le premier au niveau de la main, le second pour se faire soigner de varices à l’œsophage; tous deux nous reviendront en fin de journée. C’est également aujourd’hui que F. Francis déménage de l’hôpital à Lille pour prendre ses nouveaux quartiers dans une clinique de revalidation plus proche du monastère, à Bailleul, pour quelques semaines. Signalons encore qu’à la suite d’une malheureuse chute, Fr. Aimable, qui approche les 98 ans, a fait une fracture et se retrouve avec le bras droit dans le plâtre. Et P. Sébastien, qui le suit de près, 97 ans au 1er avril prochain, a lui aussi fait une chute un peu plus tard. La fatigue est là : depuis lors, il demeure couché.
SAMEDI 8: Comme l’année précédente, P. Abbé et quelques frères ont répondu présents à la sollicitation qui nous a été faite d’aller seconder nos sœurs cisterciennes Bernardines d’Esquermes de Saint-André-lez-Lille pour chanter les Laudes à l’église Saint-Maurice de Lille à l’occasion de « La Nuit du christianisme ». Cette nuit de prière s’insérait dans la deuxième édition des « États généraux du christianisme » organisés par « La Vie », à nouveau dans la capitale des Flandres.
Nous retrouvons D. Marc-André en nos murs pour quelques jours, le temps de faire un petit check-up le lundi avant de se s’envoler ensuite vers la Grande Île et reprendre son bâton de pasteur à Maromby.

DIMANCHE 9 : En ce jour, nous devenons orphelins. En effet, c’est aujourd’hui que prend effet la démission de notre Père-immédiat, D. Victor, abbé de Tamié.
LUNDI 10 : F. Bernard-Marie se rend en Belgique dans le cadre d’une réunion de l’A.I.T. (Association Internationale Trappiste).
MERCREDI 12 : P. Abbé nous quitte pour participer à une session de pères-maîtres, chez les sœurs diaconesses de Reuilly. Il nous reviendra vendredi en début d’après midi.
JEUDI 14 : A la demande de M. Magdalena de MariaFrieden, P. Bruno prend du service d’aumônerie là-bas pendant une dizaine de jours.
DIMANCHE 16 : Un changement important en cave à fromages : F. Guy, qui a assumé ce gros service de l’emballage depuis des années, quitte le poste ; un nouvel employé, Servan, prend la responsabilité du secteur ainsi que de l’ensemble de la cave.
MARDI 18 : Le P. Frédéric Lefévre, curé de la montagne voisine, le Mont Cassel, nous donne un écho des JMJ de Madrid. Il faisait partie de l’équipe organisatrice pour le diocèse et accompagnait les jeunes de Flandres.
MERCREDI 19 : C’est peu avant l’aube que P. Abbé nous quitte pour se rendre dans un premier temps à l’aéroport de Roissy y conduire Dom Marc-André qui s’envole vers l’hémisphère sud, et dans un second temps pour s’envoler à son tour, également vers le sud mais moins loin. Son terminus sera Frattocchie où s’achève une visite régulière faite par Dom Armand et Dom Lode.
DIMANCHE 23 : Suite aux ennuis de santé de Fr. Jean-Paul, responsable de la cuisine, nous faisons aujourd’hui un premier essai d’appel à un traiteur des environs.
LUNDI 24: Aujourd’hui arrivent deux jeunes qui vont vivre une « plongée monastique » de quelques jours parmi nous, encadrés par une petite équipe de frères. Ces journées permettent à des jeunes intéressés par la vie monastique de vivre un court  » stage-découverte ».
Nous accueillons pareillement à l’hôtellerie pour deux jours quelques frères et sœurs néerlandophones du groupe « Cîteaux », groupe dont fait partie Fr. Vincent. Ils travaillent un texte de notre ancien Abbé, Dom André,  « La faiblesse, un chemin pascal d’après Saint Bernard » [cf. Collectanea Cistersiensia 65, (2003) pp 5-20] (traduit en néerlandais pour l’occasion).
MERCREDI 26 : Le soir nous écoutons avec attention quelques sœurs biélorusses du monastère orthodoxe Sainte-Elisabeth à Minsk (Biélorussie). Ce monastère est très riche en vocations. Il a développé de nombreux apostolats : en hôpital psychiatrique, auprès d’enfants souffrant de handicaps psychomoteurs, et dans un accueil proposé à des personnes alcooliques, droguées ou sans domicile fixe. Pour subvenir à tous ces besoins et soutenir la construction en cours de leur monastère, les moniales, des laïcs ainsi que certains malades travaillent dans des ateliers du monastère. Des sœurs viennent régulièrement en Europe occidentale pour proposer des produits de leur artisanat.

Après avoir écouté en lecture de réfectoire l’émouvante et édifiante biographie de Satoko Kitahara (Servante de Dieu Élisabeth Maria), nous ne quittons pas la région de l’Extrême-Orient. En traversant le détroit de la Mer Jaune, nous nous rendons dans un autre pays de grande et antique culture, la Chine. Nous écoutons une biographie de Mgr Jin-Luxian, Le Pape jaune Mgr Jin-Luxian, soldat de Dieu en Chine communiste, qui a été l’interlocuteur de Jean-Paul II et de Deng Tsiao-ping.

Frère Pierre-André de Maromby vous recommande sa maman Ramaria, dont il a appris le décès à Madagascar.

Cette entrée a été publiée dans Chronique mensuelle 2011. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.