Prologue (suite) (c)

CHERCHANT SON OUVRIER dans la foule du peuple à qui il lance cet appel, le Seigneur dit encore :
Quel est l’homme qui aime la vie et désire voir des jours heureux ?
Entendant cela, si tu réponds : « Moi », Dieu te dit :
Veux-tu avoir la vraie vie, l’éternelle ? Alors garde ta langue du mal et tes lèvres des paroles trompeuses : détourne-toi du mal et fais le bien, cherche la paix et poursuis-la.
Quand vous aurez fait cela, je poserai les yeux sur vous et prêterai l’oreille à vos prières, et avant même que vous ne m’appeliez, je vous dirai : Me voici.
Quoi de plus doux, frères bien-aimés, que cette voix du Seigneur qui nous invite ?
Voici que, dans sa tendresse, le Seigneur nous indique le chemin de la vie.

 

3 janvier
4 mai
3 septembre

<< < Table des Matières > >>

Cette entrée a été publiée dans La regle de Saint Benoit. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.