Chapitre 70 – Que nul ne se permette de frapper qui que ce soit

AU MONASTÈRE, ON ÉVITERA toute occasion de suffisance.
Nous ordonnons qu’il ne soit permis à personne d’exclure ou de frapper quelqu’un de ses frères, à moins que l’abbé en ait donné pouvoir.
Les fautifs seront repris en présence de tous pour que les autres en éprouvent de la crainte.
Mais, chez les enfants jusqu’à l’âge de quinze ans, le bon ordre sera à la diligence et à la garde de tous,
avec toutefois beaucoup de mesure et de raison.
Car si, sans ordre de l’abbé, quelqu’un d’un âge plus avancé ose agir et s’irriter sans retenue contre des enfants, il sera soumis à la rigueur de la règle.
Il est écrit en effet : Ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu’on te fasse à toi-même.

 

28 avril
28 août
28 décembre

Cette entrée a été publiée dans La regle de Saint Benoit. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.