Chapitre 2 – Les qualités requises de l’abbé (suite)

PAR CONSÉQUENT, celui qui a reçu le nom d’abbé doit, par son enseignement, diriger ses disciples de deux manières ,
en montrant tout ce qui est bon et sain, plus par ses actes que ses paroles. Par ses paroles, il proposera les commandements du Seigneur aux disciples capables. Par ses actes, il montrera les préceptes divins aux frères plus simples ou durs de coeur.
Autrement dit, ce qu’il aura enseigné à ses disciples être nuisible, il signifiera par ses actes qu’il ne faut pas le faire, afin que, prêchant aux autres, il ne soit pas lui-même passible de reproche,
et que Dieu ne lui dise alors, à lui qui est en faute : Que viens-tu réciter mes lois et qu’as-tu mon alliance à la bouche ? toi qui détestes la règle et rejettes mes paroles derrière toi,
et : toi qui voyais le fétu dans l’oeil de ton frère, sans voir la poutre dans le tien.

 

11 janvier
12 mai
11 septembre

Cette entrée a été publiée dans La regle de Saint Benoit. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.