Chapitre 43 – De ceux qui arrivent en retard au service de Dieu (suite)

AU REPAS, CELUI QUI ne sera pas arrivé avant le verset, de sorte que tous disent ensemble ce verset, prient et s’assoient à table en même temps,
s’il est en retard par sa faute, ou par vice, il en sera repris jusqu’à deux fois.
Si ensuite il ne s’amende pas, il ne sera pas admis à participer au repas commun,
mais, exclu de la compagnie de tous, il prendra seul son repas, privé de sa portion de vin, jusqu’à ce qu’il répare et se corrige.
La même procédure sera appliquée à celui qui ne sera pas présent quand on dira le verset qui suit le repas.

Que nul ne soit assez présomptueux pour prendre nourriture ou boisson avant ou après l’heure fixée.
Celui à qui le supérieur aura offert quelque chose et qui l’aura refusé, quand il désirera ce qu’il a d’abord refusé ou autre chose, il n’en recevra rien, jusqu’à ce qu’il se soit convenablement amendé.

 

23 mars
23 juillet
22 novembre

Cette entrée a été publiée dans La regle de Saint Benoit. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.